November 12, 2018 / 7:50 AM / a month ago

La Banque de France prévoit 0,4% de croissance au 4e trimestre

PARIS (Reuters) - La croissance de l’économie française devrait atteindre 0,4% au quatrième trimestre 2018, prévoit la Banque de France dans sa première estimation fondée sur son enquête mensuelle de conjoncture pour octobre publiée lundi.

La croissance de l'économie française devrait atteindre 0,4% au quatrième trimestre 2018, prévoit la Banque de France dans sa première estimation fondée sur son enquête mensuelle de conjoncture pour octobre publiée lundi. /Photo prise le 18 septembre 2018/REUTERS/Charles Platiau

La prévision de la banque centrale française pour le trimestre en cours est conforme à celle de l’Insee dans sa dernière note de conjoncture publiée début octobre, qui s’établissait à 0,4%.

Ce chiffre marque une stabilité par rapport à la progression du produit intérieur brut (PIB) de la France au troisième trimestre, qui s’est établie à +0,4% selon les données publiées fin octobre par l’institut national de la statistique (Insee).

L’enquête de la Banque de France pour le mois d’octobre met en évidence une baisse d’un point de l’indicateur du climat des affaires dans l’industrie, à 103, une stabilité de celui du secteur des services, à 102, et une progression d’un point de celui du bâtiment, à 106.

Les chiffres de septembre pour l’industrie et les services ont chacun été révisé en baisse d’un point par rapport à leur première estimation, à 104 pour l’indicateur du climat des affaires dans l’industrie et à 103 pour celui des services.

Dans l’industrie, le ralentissement de la production industrielle du mois d’octobre résulte principalement d’une atonie dans l’automobile, souligne la Banque de France. Le secteur accuse actuellement le contrecoup d’une accélération exceptionnelle des ventes en août avant le durcissement des tests d’homologation européens au 1er septembre.

Pour l’ensemble de l’industrie, les chefs d’entreprise interrogés évoquent des carnets de commande stables et s’attendent à une hausse plus marquée de la production en novembre.

Selon leurs témoignages, les prix des produits finis sont stables, alors que les prix des matières premières augmentent.

Le taux d’utilisation des capacités de production remonte légèrement, à 80,1% contre 80,0% en septembre.

Dans les services, l’activité continue de croître rapidement, selon les déclarations des chefs d’entreprise sondés par la Banque de France, qui s’attendent à une poursuite de la croissance “au même rythme” en novembre.

En ce qui concerne le bâtiment, l’activité a nettement progressé le mois dernier, dans le gros oeuvre comme dans le second oeuvre et les carnets de commandes sont bien garnis.

Les chefs d’entreprise du secteur tablent sur une croissance moins forte de l’activité en novembre.

Myriam Rivet, édité par Simon Carraud

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below