November 12, 2018 / 7:14 AM / a month ago

Infineon suscite des craintes de ralentissement, le titre baisse

FRANCFORT (Reuters) - Infineon Technologies baisse fortement lundi en Bourse de Francfort en raison des incertitudes macroéconomiques qui pèsent sur ses perspectives et éclipsent ses solides résultats trimestriels et ses prévisions de croissance.

Infineon Technologies a prédit lundi une accélération de sa croissance après avoir publié des résultats annuels supérieurs aux attentes, portés par la forte demande en provenance du secteur automobile. /Photo d'archives/REUTERS/Lisi Niesner

L’action du fabricant allemand de semi-conducteurs, qui a gagné jusqu’à 4,4% en début de séance après la publication de ses résultats, s’est ensuite retournée à la baisse. Elle perdait 6,79% à 16,95 euros vers 12h00 GMT, signant l’une des plus fortes baisses de l’indice européen Stoxx 600, qui reculait de 0,43% au même moment.

Dans son sillage, son concurrent STMicro, perdait 2,69% à Paris.

Traders et analystes s’inquiètent des perspectives économiques pour le groupe allemand.

“Les réponses lors de la conférence (après la publication des résultats) étaient mesurées mais reflétaient également une incertitude. Ils n’ont pas encore connu de ralentissement mais l’inquiétude, c’est que ce soit parce qu’ils ne sont pas suffisamment proches des marchés finaux pour disposer de la visibilité nécessaire pour observer les changements”, relève Neil Campling, chez Mirabaud Securities.

“Infineon annonce un ralentissement du secteur industriel et un ralentissement économique, ce qui va inquiéter les investisseurs, étant donné que la valorisation d’Infineon est plus élevée que celle de ses pairs.”

Les traders se disent également déçus par la croissance du dividende, inférieure à celle des bénéfices, et l’inscription d’une charge de 159 millions d’euros afin de couvrir l’éventuel coût du règlement d’un litige avec l’administrateur judiciaire de son ancienne filiale Qimonda.

CROISSANCE ANNUELLE MEILLEURE QUE PRÉVUE

Infineon a dit qu’il atteindrait son objectif d’une hausse de ses ventes de 9% à 13% sur l’exercice 2018-2019, grâce au dynamisme de sa division automobile.

Le chiffre d’affaires a progressé de 5% au quatrième trimestre de son exercice fiscal par rapport aux trois mois précédents, à 2,047 milliards d’euros, soit une croissance supérieure à sa propre prévision (3%) et aux anticipations de 13 analystes interrogés par Reuters.

La croissance du chiffre d’affaires sur l’ensemble de l’exercice clos fin septembre a atteint 8% avec une marge d’exploitation de 17,8%. Infineon avait prévu une progression de son chiffre d’affaires comprise entre 6,4% et 7,4% et une marge de 17,5%.

La prévision de chiffre d’affaires sur l’exercice 2018-2019 est fondée sur un taux de change de 1,15 dollar pour un euro.

Le groupe munichois a dit s’attendre à une baisse de 4% de son chiffre d’affaires, plus ou moins deux points de pourcentage, durant le trimestre en cours, traditionnellement faible, par rapport au précédent.

Le groupe va proposer une hausse de son dividende par action de deux cents, à 27 cents.

Douglas Busvine; Bertrand Boucey pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below