November 9, 2018 / 2:06 PM / 5 days ago

La Slovénie lance l'IPO de la plus grande banque du pays

La Slovénie va céder une participation de 59,1% dans Nova Ljubljanska Banka (NLB), la plus grande banque du pays, dans le cadre d'une introduction en Bourse (IPO) valorisant l'établissement 1,03 milliard d'euros. /Photo d'architecture/REUTERS/Srdjan Zivulovic

LJUBLJANA (Reuters) - La Slovénie va céder une participation de 59,1% dans Nova Ljubljanska Banka (NLB), la plus grande banque du pays, dans le cadre d’une introduction en Bourse (IPO) valorisant l’établissement 1,03 milliard d’euros (1,17 milliard de dollars).

La vente de cette participation à des institutionnels et des investisseurs particuliers constitue l’une des plus importantes privatisations du pays qui s’est engagé auprès de la Commission européenne à céder 75% de NLB, condition du feu vert accordé par Bruxelles à une aide d’Etat à la banque en 2013.

Dans un avis à la Bourse de Ljubljana, NLB a précisé vendredi qu’elle serait cotée le 14 novembre à 51,5 euros par action, dans le bas de la fourchette indicative de l’IPO fixée en octobre dernier.

“C’est une étape importante dans le processus de privatisation et dans le respect de nos engagements vis-à-vis de la Commission européenne”, déclare Lidia Glavina, directrice de la coordination du programme de privatisation au sein du fonds souverain slovène, citée dans un communiqué.

A l’issue de la vente, les principaux actionnaires de la banque seront l’Etat avec une participation de 40,9%, Brandes Investment Partners avec 7,6% et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) avec 6,3%, a précisé NLB, sans plus de détails sur les autres acquéreurs.

En cas d’exercice de l’option de surallocation de 5,9%, 65% du capital de la banque passerait entre des mains privées.

Citigroup Global Markets et Wood & Company Financial Services peuvent exercer cette option pour stabiliser le cours de l’action au cours des 30 premiers jours de cotation, a déclaré NLB.

La Slovénie souhaite céder une nouvelle participation dans NLB d’ici fin 2019, tout en conservant 25% du capital de la banque sur le long terme pour pouvoir peser sur ses décisions stratégiques.

Marja Novak; Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below