November 6, 2018 / 7:25 AM / in 9 days

Le bénéfice d'Adecco meilleur que prévu, le titre grimpe

ZURICH (Reuters) - Adecco, numéro un mondial du travail temporaire, a annoncé mardi un bénéfice supérieur aux attentes au troisième trimestre grâce à la hausse de la marge brute et ce en dépit d’une croissance organique réduite de moitié.

Adecco, numéro un mondial du travail temporaire, a annoncé mardi un bénéfice supérieur aux attentes au troisième trimestre grâce à la hausse de la marge brute et ce en dépit d'une croissance organique réduite de moitié. /Photo prise le 30 octobre 2018/REUTERS/Arnd Wiegmann

Le titre du groupe suisse progresse de 4,52% à 50,20 francs suisses vers 8h30 GMT à la Bourse de Zurich, signant l’une des plus fortes hausses de l’indice des valeurs européennes Stoxx 600, qui recule pour sa part de 0,09%. Dans son sillage, l’action de son concurrent Randstad avance de 1,51%.

“Apparemment, le groupe a réagi rapidement au ralentissement du marché et a réalisé les ajustements nécessaires pour protéger ses marges”, souligne un courtier.

Le bénéfice net a progressé à 270 millions d’euros, montant supérieur au consensus de 221 millions d’euros, au troisième trimestre, alors que la croissance organique a été divisée par deux, confirmant la tendance au ralentissement observée dans le secteur mondial du recrutement du fait d’un contexte d’incertitude économique.

La croissance du chiffre d’affaires s’est établie à 2% sur les trois mois à fin septembre, contre 4% au deuxième trimestre.

Le directeur financier du groupe Hans Ploos van Amstel a toutefois dit ne pas observer de détérioration au début du quatrième trimestre.

La croissance du chiffre d’affaires a progressé de 1% sur septembre-octobre. “Ce que nous avons observé en octobre n’est pas pire qu’en septembre”, a-t-il dit à des journalistes après la publication de ces résultats.

“Nous affichons une solide stabilité”, a-t-il dit.

Randstad et ManpowerGroup ont également fait état d’un ralentissement de leur croissance organique au troisième trimestre, reflétant une plus grande prudence des entreprises dans leurs recrutements.

La zone euro a connu au troisième trimestre son plus faible taux de croissance depuis quatre ans, à 0,2% par rapport aux trois mois précédents, victime d’une ambiance morose tenant en particulier à l’Italie, qui semble devenir l’un de ses maillons faibles.

Le chiffre d’affaires d’Adecco s’est établi à 5,99 milliards d’euros, conforme aux attentes des analystes interrogés par Reuters.

Le groupe avait averti en septembre avoir constaté un tassement de sa croissance organique au troisième trimestre sur un certain nombre de ses marchés européens.

“Comme nous l’avions dit lors de notre journée avec les investisseurs, l’activité au troisième trimestre 2018 a été difficile”, a déclaré le directeur général Alain Dehaze.

En France, le plus grand marché d’Adecco, le chiffre d’affaires du groupe a toutefois augmenté de 5% et ses marges ont progressé.

Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below