November 1, 2018 / 9:28 AM / 19 days ago

Les Bourses en Europe calmes après un mois d'octobre agité

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes varient peu jeudi en début de séance, les marchés d’actions paraissant vouloir tourner le dos sans trop de vagues à un mois d’octobre compliqué.

Les principales Bourses européennes varient peu jeudi en début de séance. À Paris, l'indice CAC 40 prend 0,17% à 5.101,89 points vers 08h55 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,5%. A Londres, le FTSE perd pour sa part 0,29%. /Photo prise le 6 août 2018/REUTERS/Régis Duvignau

À Paris, l’indice CAC 40 prend 0,17% à 5.101,89 points vers 08h55 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,5%.

A Londres, le FTSE perd pour sa part 0,29%, pénalisé par la vigueur de la livre sterling après l’annonce d’un accord imminent entre Londres et Bruxelles permettant au secteur financier britannique de conserver l’accès au marché unique de l’Union européenne après le Brexit.

L’indice EuroStoxx 50 de la zone euro progresse de 0,36%, le FTSEurofirst 300 de 0,16% et le Stoxx 600 de 0,53%.

Les Bourses européennes ont brillé mercredi pour la dernière semaine d’un mois d’octobre orageux pour les actifs risqués.

Un répit sur le front des tensions commerciales, des comptes d’entreprises bien accueillis et des opportunités d’achats à bon compte offertes par le coup de tabac de la semaine dernière figurent parmi les raisons d’un rebond que Wall Street avait amorcé dès mardi.

L’indice large européen Stoxx 600 n’en accuse pas moins une perte de 5,6% sur le mois d’octobre, sa plus mauvaise performance mensuelle depuis janvier 2016. Pour le CAC 40, la baisse atteint 7,28%.

VALEURS

Les résultats continuent d’animer la cote avec un repli de plus de 4% à l’ouverture pour Credit Suisse, qui a annoncé un bond de 74% de son bénéfice net au troisième trimestre, ressorti néanmoins en dessous des attentes du marché.

A la hausse, BT bondit de 6% après avoir annoncé des résultats supérieurs aux attentes et relevé ses prévisions.

A Paris, l’une des plus fortes hausses du CAC 40 est pour Sanofi, qui prend 0,8% sur un relèvement de recommandation par Barclays au lendemain de résultats trimestriels salués par le marché.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo a fini en baisse de plus de 1% après deux séances robustes, pénalisée par le secteur des télécoms à la suite d’un avertissement lancé sur ses résultats par NTT Docomo, qui a perdu plus de 14%.

Cela n’empêche pas l’indice MSCI regroupant les valeurs d’Asie et du Pacifique (hors Japon) de progresser de 0,7%.

“Ce à quoi nous assistons est une tentative de rebond des marchés d’actions après leur plongeon”, explique l’économiste Soichiro Monji (Daiwa SB Investments).

“Les résultats des entreprises aux Etats-Unis et au Japon sont assez bons dans l’ensemble, ce qui offre plein d’opportunités d’achat”, ajoute-t-il. “Le rebond en cours pourrait se prolonger. Le conflit commercial USA-Chine va continuer de peser sur les marchés mais, pour l’instant, les pires craintes paraissent apaisées.”

CHANGES

La livre sterling grimpe après l’article du Times prédisant de bonnes nouvelles pour le secteur financier britannique, en première ligne dans les négociations sur le Brexit.

La devise britannique prend plus de 1% face au billet vert, à 1,29 dollar, et 0,6% face à l’euro, à 8.807 pence, en attendant le verdict de la réunion de politique monétaire de la Banque d’Angleterre ainsi que son rapport sur l’inflation (12h00 GMT).

Le dollar repart à la baisse (-0,5%) face à un panier de devises de référence, permettant à l’euro de se rapprocher de 1,14 dollar.

TAUX

Le rendement de l’emprunt d’Etat américain à 10 ans se stabilise autour de 3,15% mais reste vigoureux, les effets du resserrement monétaire en cours aux Etats-Unis se faisant sentir.En Europe, les taux souverains de référence varient peu dans les premiers échanges.

A WALL STREET

Wall Street a fini en hausse mercredi pour le deuxième jour de suite, portée par des achats sur les grandes valeurs du Nasdaq, durement sanctionnées le mois dernier, et par une série de bons résultats, dont ceux de Facebook et General Motors

Sur l’ensemble du mois d’octobre, le Dow Jones a perdu 5,07%, le S&P-500 6,94% et le Nasdaq 9,20%. Il s’agit des plus nets replis mensuels depuis janvier 2016 pour le Dow, septembre 2011 pour le S&P et novembre 2008 pour le Nasdaq.

PÉTROLE

Les cours du brut reculent encore sur des signes d’une augmentation de la production mondiale. Ils ont accusé en octobre leur plus lourde perte mensuelle depuis juillet 2016, avec un repli de 8,8% pour le Brent de la mer du Nord et de 10,9% pour le brut léger texan.

Édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below