November 1, 2018 / 6:47 AM / 20 days ago

Immatriculations de voitures neuves en baisse de 1,52% en octobre

Les immatriculations de voitures neuves en France ont diminué de 1,52% en octobre, a annoncé jeudi le CCFA. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

PARIS (Reuters) - Les immatriculations de voitures neuves en France ont diminué de 1,52% en octobre, a annoncé jeudi le CCFA.

Il s’est immatriculé 173.802 voitures particulières neuves le mois dernier dans l’Hexagone, selon le Comité des constructeurs français d’automobiles.

En septembre, le marché avait rechuté de 12,8%, après un bond d’environ 40% en août, l’entrée en vigueur des nouvelles normes d’homologation WLTP faussant le cycle traditionnel des ventes.

Le quatrième trimestre s’annonce toujours incertain - Valeo a signé la semaine dernière un nouveau avertissement sur ses résultats 2018 - mais sauf rechute imprévue, le marché automobile français reste parti pour connaître en 2018 une quatrième année consécutive de croissance et retrouver son niveau d’avant-crise, à 2,2 millions d’unités environ.

Sur dix mois, les immatriculations ressortent en hausse de 5,70%.

La plupart des prévisions annuelles ont été revues à la hausse: le CCFA anticipe ainsi une progression d’environ 5% du marché français en 2018, l’Observatoire Cetelem de l’automobile des immatriculations en croissance de 5,2% et Renault, le 23 octobre, a relevé de +2% à plus de +4% sa prévision pour le marché français.

En 2017, la croissance des immatriculations en France a atteint 4,7%, tirée par l’embellie des perspectives économiques et l’engouement pour les nouveaux SUV. En 2016, le marché avait progressé de 5,1% après +6,8% en 2015. Cette série faste était venue interrompre cinq années de stagnation ou de baisse imputable notamment au contrecoup de la fin des primes à la casse, instaurées face à la crise de 2008-2009.

En octobre, les immatriculations du groupe PSA, qui regroupe désormais les marques Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall, ont augmenté de 9,22% par rapport au même mois de 2017 tandis que celles du groupe Renault (marques Renault, Dacia et Alpine pour le marché français) ont enregistré une diminution de 3,44%.

Gilles Guillaume, édité par Jean Terzian

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below