October 24, 2018 / 12:11 PM / a month ago

Boeing salué en Bourse, la hausse des profits éclipse les provisions

(Reuters) - Boeing a relevé mercredi ses prévisions annuelles après un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes en dépit de provisions passées sur des programmes militaires aux Etats-Unis.

Boeing a relevé mercredi ses prévisions annuelles après un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes en dépit de provisions passées sur des programmes militaires aux Etats-Unis. /Photo d'archives/REUTERS/Lucy Nicholson

A Wall Street, en début de séance, l’action Boeing gagne plus de 3% après ces annonces, qui profitent aussi au titre Airbus, en hausse de 2,65%.

Boeing, comme son concurrent européen, continue de bénéficier de la forte croissance du trafic aérien, ce qui s’est traduit par un bond d’environ un tiers de la valorisation boursière du groupe américain ces douze derniers mois et ce en dépit des provisions qu’il a dû inscrire pour son programme d’avion ravitailleur KC-46.

Au titre du troisième trimestre, Boeing a inscrit une nouvelle charge pour le KC-46, cette fois de 176 millions de dollars, ce qui porte le coût total du programme à plus de trois milliards de dollars.

Le groupe a aussi inscrit une provision de 691 millions de dollars, liée au drone ravitailleur MQ25 et aux contrats décrochés en août et septembre pour son avion de formation des pilotes T-X, en partie compensée par un avantage fiscal de 412 millions de dollars lié à un règlement d’impôt.

Le chiffre d’affaires du troisième trimestre s’est établi en hausse de 4% à 25,15 milliards de dollars, soutenu par une croissance du volume d’activité dans la division Défense et par une progression des activités de service.

PRÈS DE 5.800 AVIONS CIVILS EN COMMANDE

Le bénéfice par action non-GAAP (hors certaines pensions de retraite et d’autres coûts) est ressorti à 3,58 dollars par action au troisième trimestre, soit 11 cents au-dessus du consensus des analystes.

Le carnet de commandes a atteint 491 milliards de dollars, avec près de 5.800 commandes d’avions commerciaux.

Boeing a livré 568 avions au cours des neuf mois de janvier à septembre en dépit des problèmes de production du 737 - son monocouloir le plus vendu confronté à des difficultés d’approvisionnement auprès des sous-traitants - contre 554 sur la même période de 2017. Ce qui le place devant Airbus (503 appareils livrés à fin septembre) et le met en bonne position pour battre à nouveau cette année son record de ventes.

Boeing vise entre 810 et 815 livraisons en 2018. Airbus, qui publiera ses résultats trimestriels le 31 octobre, en escompte environ 800.

“Ces solides performances,auxquelles s’ajoute la croissance enregistrée tout au long de l’année par nos différentes activités, nous permettent de relever en toute confiance nos prévisions de chiffre d’affaires et de bénéfices, ainsi que de réaffirmer nos prévisions concernant le cash-flow opérationnel’, a déclaré le PDG de Boeing Dennis Muilenburg, cité dans le communiqué de résultats.

L’avionneur prévoit désormais pour 2018 un bénéfice de 14,90-15,10 dollars par action (contre une fourchette précédente de 14,30-14,50 dollars) et un chiffre d’affaires entre 98 milliards et 100 milliards de dollars (vs 97-99 milliards).

Ankit Ajmera à Bangalore, Dominique Rodriguez pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below