October 24, 2018 / 12:06 PM / 23 days ago

AT&T pénalisé par la TV par satellite au 3e trimestre, le titre baisse

(Reuters) - AT&T a fait état mercredi d’un bénéfice en hausse moins marquée que prévu au titre du troisième trimestre, pénalisé par son activité de télévision par satellite, une annonce qui fait chuter le titre à Wall Street.

AT&T a fait état mercredi d'un bénéfice en hausse moins marquée que prévu au titre du troisième trimestre, pénalisé par son activité de télévision par satellite, une annonce qui fait chuter le titre à Wall Street. /Photo d'archives/REUTERS/Mario Anzuoni

Vers 15h15 GMT, l’action AT&T plonge de plus de 7% à 30,65 dollars à la Bourse de New York, accusant la deuxième plus forte baisse d’un indice S&P-500 en repli de 1,28%.

Le deuxième opérateur mobile américain a réduit sa dépendance vis-à-vis du marché de la téléphonie mobile avec le rachat de Time Warner pour 85 milliards de dollars (75 milliards d’euros) mais peine à se développer dans un marché de la télévision bouleversé par la montée en puissance du “streaming”.

AT&T, concurrencé notamment par les services de Netflix et de Hulu, a accusé au troisième trimestre une perte nette de 359.000 abonnés dans la télévision par satellite, ce qui est supérieur au recul de 245.000 attendu par les analystes financiers. L’an dernier à la même période, la perte avait été de 251.000.

Parallèlement, DirecTVNow, le service de vidéo par “streaming” (flux continu) du groupe qui avait été lancé pour endiguer la fuite des utilisateurs par satellite, n’a gagné que 49.000 abonnés sur le trimestre, bien loin des 296.000 enregistrés l’an dernier et des 287.000 attendus par les analystes, selon FactSet.

“Les pertes d’abonnés dans le satellite s’accélèrent tandis que la croissance des abonnements dans le streaming ralentit”, observe Walter Piecyk, analyste chez BTIG Research.

AT&T a réduit ses offres promotionnelles pour amener DirecTV Now à la rentabilité, ont dit les dirigeants du groupe lors d’une conférence téléphonique après la publication des résultats.

HAUSSE DU NOMBRE D’ABONNÉS MOBILES

Coté mobile, le groupe américain a revanche enregistré un gain net de 69.000 abonnés au troisième trimestre aux Etats-Unis, alors que les analystes anticipaient en moyenne une baisse nette de 22.000, selon le cabinet de consultants FactSet.

Le bénéfice net part du groupe s’est élevé à 4,7 milliards de dollars, soit 65 cents par action, contre trois milliards (49 cents par action) un an plus tôt.

Hors éléments exceptionnels, il est ressorti à 90 cents par action, en-dessous du consensus des analystes qui attendaient 94 cents par action, selon des données Refinitiv.

Le chiffre d’affaires total a augmenté de 15,3% à 45,74 milliards de dollars, supérieur quant à lui au consensus de 45,65 milliards selon des données Refinitiv.

Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below