October 24, 2018 / 9:01 AM / a month ago

Edenred, confiant dans ses objectifs, "regarde ce qui se passe"

PARIS (Reuters) - Edenred , cité récemment comme un candidat potentiel au rachat du spécialiste des paiements Ingenico, a déclaré mercredi être attentif aux mouvements dans ce secteur, après avoir maintenu ses objectifs dans le sillage d’un solide troisième trimestre.

Le directeur financier d'Edenred Patrick Bataillard. Edenred , cité récemment comme un candidat potentiel au rachat du spécialiste des paiements Ingenico, a déclaré mercredi être attentif aux mouvements dans ce secteur. /Photo d'archives/REUTERS/Gonzalo Fuentes

“Edenred est un leader des solutions de paiements dans le monde du travail et à ce titre regarde tout ce qui se passe dans ce secteur”, a déclaré le directeur financier du groupe Patrick Bataillard, sans confirmer toutefois officiellement un intérêt pour Ingenico.

Edenred, en concurrence avec Sodexo et Compass, a confirmé son objectif d’un bénéfice d’exploitation plus élevé en 2018 et a répété qu’il devrait dépasser ses principaux indicateurs financiers.

“La croissance s’est accélérée dans tous nos segments d’activités, ce qui ouvre la voie à une année record”, a déclaré Patrick Bataillard.

Le chiffre d’affaires au troisième trimestre a atteint 325 millions d’euros, soit une hausse de 13% à périmètre comparable.

Edenred a maintenu son objectif d’un Ebit (bénéfice avant intérêts et impôts) compris entre 440 et 470 millions d’euros cette année, contre 429 millions en 2017.

SPÉCULATION AUTOUR D’INGENICO

La banque française Natixis a exprimé le 11 octobre dernier son intérêt pour un rapprochement de ses activités de paiement avec celles d’Ingenico. Une source proche du dossier avait alors indiqué à Reuters que le groupe avait également reçu une marque d’intérêt d’Edenred.

“Je ne peux pas confirmer cette rumeur”, a déclaré Patrick Bataillard. “Edenred est le leader mondial des solutions de paiements dans le monde du travail. Nous sommes constamment en veille sur tous les acteurs de cet écosystème et clairement Ingenico fait partie de cet écosystème”, a-t-il ajouté.

Ingenico a nommé un comité d’administrateurs indépendants chargé d’examiner les options stratégiques de la société après avoir abaissé pour la deuxième fois ses prévisions de bénéfices.

L’utilisation croissante des smartphones comme moyens de paiements entraîne une consolidation dans le secteur, les rapprochements permettant aux entreprises de réduire les coûts.

Edenred, dont la capitalisation boursière est de 7,5 milliards d’euros, a déclaré être à la recherche d’acquisitions et avoir la capacité de mobiliser entre 1,5 milliard et deux milliards d’euros pour financer des transactions.

Le groupe, qui se dit optimiste sur ses performances au 4e trimestre, compte dépasser “significativement” cette année ses objectifs annuels de croissance organique, à savoir une croissance du chiffre d’affaires opérationnel supérieure à 7%, de l’Ebit opérationnel supérieure à 9% et de la marge brute d’autofinancement (FFO) supérieure à 10%.

A 10h35, le titre Edenred cédait 1,644% à 31,11 euros à la Bourse de Paris.

Dominique Vidalon; Avec Catherine Mallebay-Vacqueur, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below