October 23, 2018 / 6:15 PM / 20 days ago

L'UE va mettre en garde Alstom et Siemens sur leur alliance

Henri Poupart-Lafarge, le PDG d'Alstom et Joe Kaeser, le PDG de Siemens. La Commission européenne va avertir cette semaine Alstom et Siemens que leur projet de création d'un champion franco-allemand du ferroviaire nuira à la concurrence. /Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Mahé

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne va avertir cette semaine Alstom et Siemens que leur projet de création d’un champion franco-allemand du ferroviaire nuira à la concurrence, a-t-on appris mardi de source proche du dossier.

L’exécutif européen, qui a ouvert une enquête approfondie sur ce dossier en juillet, va adresser aux deux groupes une communication des griefs dans laquelle il exposera ses inquiétudes sur des points précis, a ajouté cette source, selon laquelle cette initiative pourrait néanmoins intervenir la semaine prochaine.

La Commission a dit craindre que ce mariage, annoncé en septembre 2017, ne réduise la concurrence pour la fourniture de plusieurs types de trains et de systèmes de signalisation.

Foo Yun Chee; Bertrand Boucey pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below