October 23, 2018 / 8:49 AM / 25 days ago

AMS chute de plus de 20% après des prévisions maussades

VIENNE (Reuters) - Le fabricant autrichien de semi-conducteurs AMS a perdu jusqu’à un tiers de sa valeur en Bourse mardi en réaction à des prévisions décevantes pour le quatrième trimestre.

Le fabricant autrichien de semi-conducteurs AMS a perdu jusqu'à un tiers de sa valeur en Bourse mardi en réaction à des prévisions décevantes pour le quatrième trimestre. /Photo d'archives/REUTERS/Moritz Hager

“Les indications pour le quatrième trimestre 2018 sont inférieures au consensus et à notre prévision”, relève Liberum dans une note à ses clients, en se disant désormais sceptique sur la capacité du groupe à atteindre ses objectifs en 2019.

L’action AMS cotée sur le marché suisse a chuté de plus de 30% dans les premiers échanges, à un plus bas de 18 mois de 34,10 francs, et perdait encore 22,57% à 38,56 francs vers 08h35 GMT.

AMS accuse ainsi la plus forte baisse de l’indice européen Stoxx 600, en repli de 1,27% à ce stade, et entraîne dans son sillage STMicroelectronics (-4,72%) à Paris et Dialog Semiconductor (-3,53%) à Francfort.

Le groupe, qui selon les analystes réalise 40% de son chiffre d’affaires avec Apple, a fait état lundi soir de résultats meilleurs que prévu pour le troisième trimestre avec un bénéfice avant intérêts (Ebit) de 60,2 millions de dollars (52,5 millions d’euros) et un chiffre d’affaires de 479,6 millions.

AMS a mis cette amélioration sur le compte d’une hausse des volumes de production d’une “plate-forme de smartphones récemment lancée”, ce que les analystes pensent être une référence à Apple, dont les trois nouveaux iPhone incluraient des capteurs d’AMS pour leur fonction de reconnaissance faciale.

La société prévoit une marge d’Ebit située entre 16% et 20% au quatrième trimestre, contre 13% au troisième. Mais selon Baader Helvea, le consensus était à 27% pour le quatrième trimestre.

L’intermédiaire relève que la marge brute ajustée devrait être de l’ordre de 35% au quatrième trimestre, loin des 43,5% atteints au quatrième trimestre 2017.

Pour réduire sa dépendance envers Apple, AMS cherche à vendre ses capteurs à des fabricants de smartphone fonctionnant avec le système d’exploitation Android. Le groupe a précisé avoir commencé à produire des capteurs de reconnaissance faciale pour deux clients sous Android, dont le chinois Xiaomi, numéro quatre mondial des smartphones.

Credit Suisse pense que l’autre client évoqué est chinois également et qu’il s’agit de Huawei, qui utilise le dispositif d’AMS dans ses nouveaux téléphones Mate 20 Pro.

Kirsti Knolle, Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below