October 18, 2018 / 4:53 PM / a month ago

Rallye saisit l'AMF après une mise en cause de ses comptes

PARIS (Reuters) - Rallye, la maison mère du groupe de distribution Casino, a saisi jeudi l’Autorité des marchés financiers (AMF) après des accusations de “manipulation de comptes” relayées dans la presse.

Rallye, la maison mère du groupe de distribution Casino, a saisi jeudi l'Autorité des marchés financiers (AMF) après des accusations de "manipulation de comptes" relayées dans la presse. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

La holding ajoute dans un communiqué diffusé après la clôture du marché qu’elle a demandé à ses avocats “d’engager les procédures adéquates”.

Selon l’hebdomadaire Challenges, l’avocate Sophie Vermeille, a adressé cette semaine un message au Haut Conseil du commissariat aux comptes (H3C) dans lequel elle accuse Rallye d’avoir procédé avec l’aide de ses commissaires aux comptes à des changements comptables pour faire en sorte que la valorisation de Casino dans ses comptes reste inchangée.

L’action Casino a chuté de 7,3% à la mi-journée en réaction à cette information, avant d’effacer ses pertes. Le titre a clôturé à 41,51 euros, en hausse de 0,27%.

L’action Rallye, qui a cédé un temps 4,6%, a fini en baisse de 1,43% à 9,995 euros.

“Rallye réfute fermement les allégations de Madame Sophie Vermeille, conseil de fonds spéculatifs, relayées par Challenges et mettant en cause la validité de ses comptes”, écrit la holding dans un communiqué.

“Rallye rappelle que ses comptes sont établis conformément aux principes comptables en vigueur en France et ont été certifiés sans réserve par les commissaires aux comptes.”

“Ces allégations, diffusées en pleine séance boursière, constituent un nouvel exemple de diffusion d’informations trompeuses et de tentative de déstabilisation systématiquement orchestrées depuis plusieurs mois par des vendeurs à découvert et des fonds spéculatifs”, poursuit Rallye.

Casino a publié son chiffre d’affaires du troisième trimestre ce jeudi après la clôture du marché.

Le distributeur, lourdement endetté, a subi depuis 2015 les assauts répétés de fonds spéculatifs. Il a mis en place plusieurs plans de cessions d’actifs sans parvenir à rassurer durablement le marché sur son bilan.

Dominique Rodriguez, édité par Gwénaëlle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below