October 17, 2018 / 8:20 AM / a month ago

Le rebond se poursuit en Europe, les résultats en soutien

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes poursuivent leur rebond mercredi dans la matinée, soutenues par la forte progression de Wall Street, qui contribue à restaurer la confiance des marchés alors que le bal des publications de résultats monte en cadence.

Les principales Bourses européennes poursuivent leur rebond mercredi dans la matinée. À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,45% après une heure d'échanges. À Francfort, le Dax progresse de 0,06% et à Londres, le FTSE avance de 0,08%. /Photo d'archives/REUTERS/Toby Melville

À Paris, l’indice CAC 40 gagne 0,45% à 5.196,11 points après une heure d’échanges. À Francfort, le Dax progresse de 0,06% et à Londres, le FTSE avance de 0,08%.

L’indice EuroStoxx 50 de la zone euro gagne 0,45%, le FTSEurofirst 300 s’adjuge 0,41% et le Stoxx 600 monte de 0,39%.

Les indices européens ont déjà fini mardi sur des hausses de plus de 1%, mais restent loin d’avoir effacé la secousse des derniers jours. L’indice paneuropéen Stoxx 600 accuse encore un repli de plus de 4% depuis le début du mois.

Les tensions commerciales, la remontée des rendements des Treasuries, les difficultés des marchés émergents ou encore les turbulences politiques en Europe ont été reléguées au second plan avec le démarrage de la saison des publications de résultats d’entreprises.

“Les résultats sont le principal point d’attention des marchés et l’optimisme dope la confiance des traders aujourd’hui”, observe Naeem Aslam, analyste marchés chez Think Markets.

Outre les résultats, les investisseurs seront néanmoins attentifs aux chiffres d’inflation au Royaume-Uni (à 08h30 GMT) et dans la zone euro (à 09h00 GMT), ainsi qu’à la publication du compte rendu de la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed) des 25 et 26 septembre, à 18h00 GMT.

Un Conseil européen s’ouvrira par ailleurs dans la soirée mais un blocage sur le Brexit est d’ores et déjà anticipé.

AUX VALEURS

Les valeurs qui avaient le plus souffert de la forte baisse des marchés actions la semaine passée mènent le rebond: à Paris, le segment du luxe s’affiche parmi les meilleures performances du CAC 40 avec des hausses comprises entre 1,5% et 2% pour Hermès, LVMH et Kering.

Mais le rebond est encore plus notable sur les valeurs technologiques, dans la foulée de bond affiché la veille par le compartiment à Wall Street. L’indice Stoxx des hautes technologies grimpe de 2,63% après déjà un gain de 3,3% mardi.

Le secteur est en outre soutenu par le très bon accueil réservé aux résultats trimestriels du néerlandais ASML (+6,79%), qui a fait état d’un bénéfice supérieur aux attentes et dit viser une poursuite de la croissance de ses résultats en 2019.

Dans la foulée, STMicroelectronics gagne 5,3%, en tête du CAC 40, et l’autrichien AMS avance de plus de 2%.

Akzo Nobel progresse de 2,86% après avoir fait état d’une hausse de 8% de son bénéfice d’exploitation au troisième trimestre.

Quelques déceptions sont toutefois à relever. Ainsi, Danone chute de 3,86% après avoir vu sa croissance organique ralentir fortement au troisième trimestre, plombé par la chute des ventes de sa division de nutrition infantile en Chine et l’impact du boycott de ses produits au Maroc. Ces éléments devraient continuer à peser sur les résultats au quatrième trimestre, a prévenu le groupe.

De son côté, Fresenius Medical Care décroche de 15,12% après avoir revu à la baisse ses objectifs financiers pour 2018. Sa maison-mère Fresenius SE a fait de même et perd 10,35% à Francfort.

A WALL STREET

Les publications de résultats ont aussi dicté la tendance mardi à la Bourse de New York, qui a signé sa meilleure performance journalière depuis le 26 mars. L’indice Dow Jones a gagné 2,17%, le S&P-500 a pris 2,15% et le Nasdaq Composite a avancé de 2,9%.

Les 11 grands indices sectoriels S&P ont tous fini dans le vert avec au premier rang celui de la haute technologie (+3,02%), qui avait subi de lourdes pertes lors de la récente retraite de Wall Street.

La publication, après Bourse, de résultats supérieurs aux attentes pour Netflix a fait bondir le titre de plus de 13% dans les transactions hors marché.

Cela a profité aux autres FAANG, tels qu’Amazon, Facebook et Alphabet qui gagnaient tous plus de 1% en après-Bourse.

EN ASIE

Le rebond de Wall Street s’est propagé sur les places asiatiques, où la Bourse de Tokyo a bondi de 1,29%, tirée notamment par la progression des valeurs technologiques.

L’indice Kospi à Séoul a avancé de 1,04% mais la progression a été moindre sur les Bourses chinoises, avec une hausse de 0,6% pour l’indice composite de Shanghai.

Les marchés étaient fermés à Hong Kong pour un jour férié.

TAUX

Le retour au calme se confirme sur le marché obligataire après la récente remontée des rendements des Treasuries. Le taux à dix ans américain avance un peu mercredi, autour de 3,16% mais reste loin du pic à 3,261% touché la semaine dernière.

En Europe, le rendement du Bund allemand à dix ans revient vers 0,48% tandis que la détente se poursuit sur les taux souverains italiens.

CHANGES

La progression des actions à Wall Street redonne un peu de couleurs au dollar, qui se renforce face à un panier de devises de référence en attendant la publication des “minutes” de la Fed.

Donald Trump a déclaré mardi soir dans un entretien à Fox Business Network que la Fed représentait sa “principale menace” mais les analystes estiment que les critiques du président américain auront peu d’influence sur la politique monétaire de la banque centrale.

L’amélioration du sentiment général de marché pèse sur le yen, qui avait joué à plein ces derniers jours son rôle de valeur refuge.

De son côté, l’euro se maintient sous 1,16 dollar et la livre sterling recule légèrement avant les chiffres d’inflation au Royaume-Uni (8h30 GMT). La devise britannique a profité mardi des statistiques supérieures aux attentes des salaires en Grande-Bretagne.

PÉTROLE

Les cours du brut sont orientés en légère hausse, soutenus par l’annonce d’une baisse inattendue des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière selon les données de l’American Petroleum Institute. Les chiffres officiels publiés par le département de l’Energie sont attendus à 14h30 GMT.

Le marché pétrolier est aussi porté par les tensions entre l’Arabie Saoudite et les pays occidentaux après la disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi. Donald Trump avait soulevé durant le week-end la menace de sanctions mais le président américain, qui s’est entretenu mardi avec le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohamed ben Salman, semble depuis avoir accordé le bénéfice du doute au royaume wahhabite.

Édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below