October 16, 2018 / 4:08 PM / a month ago

Omnicom dépasse les attentes grâce au numérique, le titre monte

(Reuters) - Le groupe publicitaire américain Omnicom a publié mardi un bénéfice et un chiffre d’affaires supérieurs aux attentes au titre du troisième trimestre, période au cours de laquelle il a nettement réduit ses effectifs et mis l’accent sur le numérique pour mieux affronter la concurrence de Google et Facebook.

Le chiffre d’affaires du propriétaire des agences BBDO et OMD a progressé de 6,9% dans la zone euro et de près de 14% en Asie-Pacifique. Il a en revanche à peine augmenté aux Etats-Unis, où sa part de marché se contracte dans les dépenses publicitaires.

Parallèlement, le groupe new-yorkais a supprimé 8.400 postes au cours du trimestre à la suite de la cession de 19 entitées destinée à accélérer son virage vers la publicité numérique, un segment à forte croissance.

A Wall Street, l’action Omnicom prenait 6,62% à 74,10 dollars vers 15h30 GMT, entraînant dans son sillage les titres de ses concurrents Interpublic Group of Cos (+1,71%) et, en Europe, Publicis (+3,13%) et WPP (+1,57%).

“La performance de l’activité en termes de croissance organique a été relativement meilleure que prévu et a sans doute légèrement soutenu le bénéfice par action”, a déclaré Brian Wieser, analyste chez Pivotal Research Group.

La croissance organique d’Omnicom, mesure suivie de près qui exclut les taux de change et changements de périmètre, a augmenté de 2,9% alors que les analystes attendaient en moyenne une hausse de 2,3%, selon le cabinet d’études FactSet.

Les “Big Four” de la publicité subissent la concurrence croissante de sociétés de conseil comme Accenture, IBM ou Deloitte, qui ont considérablement étoffé leurs activités de marketing ces dernières années, et aussi celle des géants de l’internet tels que Google et Facebook, en première ligne pour l’utilisation de données numériques.

OMNICOM RESTE OPTIMISTE POUR L’AMÉRIQUE DU NORD

Omnicom a acquis en juillet dernier Credera, une société qui fournit des services de conseils technologiques.

Aux Etats-Unis, principal marché d’Omnicom où il a réalisé sur le trimestre clos fin septembre 54% de ses ventes, la croissance organique s’est établie à seulement 0,6% mais le groupe a dit s’attendre à ce que cette faiblesse en Amérique du Nord s’atténue en partie au second semestre.

“Je suis prudemment optimiste sur le fait que notre croissance aux Etats-Unis continuera de s’améliorer”, a déclaré le directeur général, John Wren, au cours d’une conférence organisée après l’annonce des résultats du groupe.

Au troisième trimestre, le bénéfice net d’Omnicom s’est élevé à 298,9 millions de dollars, soit 1,32 dollar par action, contre 263,3 millions de dollars (1,13 dollar/action) un an plus tôt.

Hors éléments exceptionnels, il s’est établi à 1,24 dollar par action, un montant supérieur aux attentes des analystes qui anticipaient 1,21 dollar, selon les données I/B/E/S de Refinitiv.

Le chiffre d’affaires a faiblement reculé sur un an, à 3,71 milliards de dollars, légèrement au-dessus du consensus qui était de 3,70 milliards de dollars.

Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below