October 16, 2018 / 8:13 AM / a month ago

Les Bourses en Europe tentent un rebond malgré les tensions

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes tentent un rebond mardi en début de séance mais la mission s’avère ardue, les tensions entre l’Arabie saoudite et plusieurs pays occidentaux s’ajoutant aux craintes soulevées par la hausse du coût du crédit et par les frictions entre les Etats-Unis et leurs principaux partenaires commerciaux.

Les principales Bourses européennes tentent un rebond mardi en début de séance mais la mission s'avère ardue. A Paris, l'indice CAC 40 prend 0,19% après une heure d'échanges environ. À Francfort, le Dax gagne 0,29% tandis qu'à Londres, le FTSE recule légèrement. /Photo prise le 6 août 2018/REUTERS/Régis Duvignau

A Paris, l’indice CAC 40 prend 0,19% à 5.104,88 points après une heure d’échanges environ. À Francfort, le Dax gagne 0,29% tandis qu’à Londres, le FTSE recule légèrement dans l’attente des chiffres mensuels de l’emploi et des salaires (08h30 GMT).

L’indice EuroStoxx 50 de la zone euro gagne 0,29%, le FTSEurofirst 300 avance de 0,37% et le Stoxx 600 s’adjuge 0,27%.

Le président américain, Donald Trump, a dépêché à Ryad son chef de la diplomatie, Mike Pompeo, où ce dernier doit rencontrer le roi Salman pour évoquer la disparition à Istanbul du journaliste et opposant saoudien Jamal Khashoggi.

Ce dernier est porté disparu depuis le 2 octobre dernier, jour où il s’est rendu au consulat. Sa compagne assure qu’il n’en est pas ressorti. Selon des sources proches des services de sécurité turcs, il y a été tué par une équipe d’une quinzaine de Saoudiens repartis le jour même dans leur pays.

L’Arabie saoudite se prépare à faire une annonce reconnaissant que le journaliste est décédé des suites d’un interrogatoire qui aurait mal tourné, a rapporté mardi CNN.

“L’attention des marchés s’est tournée vers le Moyen-Orient à cause de l’incident saoudien”, explique Masahiro Ichikawa, en charge de la stratégie pour Sumitomo Mitsui Asset Management à Tokyo. “Et avec les Etats-Unis encore en difficulté, les autres marchés d’actions ont du mal à rebondir significativement.”

VALEURS

En Bourse en Europe, les valeurs défensives soutiennent la tendance, à l’image des services aux collectivités, dont l’indice Stoxx prend 0,97% avec des progressions de 1,69% pour Veolia et 0,68% pour Engie.

A la baisse, l’un des plus nets replis en Europe est pour le suédois, qui perd plus de 6% après avoir averti que les émissions polluantes de certains de ses camions pouvaient dépasser la limite autorisée.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini lundi légèrement dans le rouge, de nouveau pénalisée par la baisse des valeurs technologiques sur fond d’inquiétudes multiples et récurrentes sur les taux d’intérêt mais aussi sur les tensions commerciales et géopolitiques.

“Les Etats-Unis ont été l’épicentre des récentes turbulences sur les marchés, les actions de Wall Street subissant l’impact de la hausse des rendements des Treasuries”, rappelle Masahiro Ichikawa. “Le rebond devra venir d’abord des Etats-Unis”.

La séance de mardi verra les investisseurs réagir à une série de publications trimestrielles d’entreprises, notamment celles de Goldman Sachs et Morgan Stanley.

EN ASIE

L’indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a repris 1,25% avec le soutien des poids lourds de la cote, des traders évoquant un rebond technique au lendemain d’un repli de près de 2%.

Ce rebond pourrait être de courte durée en raison des tensions commerciales mais aussi de la perspective d’une augmentation de la TVA, évoquée lundi par le Premier ministre Shinzo Abe, préviennent des analystes.

L’indice SSE composite de la Bourse de Shanghai a perdu en revanche 0,8% après l’annonce d’un nouveau tassement des prix à la production dans la deuxième économie du monde, où la demande intérieure paraît ralentir.

TAUX

Le rendement des Treasuries à 10 ans, au centre de toutes les attentions, monte un peu mardi, autour de 3,178%, restant toutefois nettement en dessous de son pic de plus de sept ans à 3,261% atteint il y a une semaine.

En Europe, le rendement du Bund allemand à 10 ans suit le mouvement et prend un point de base à 0,515%.

Les taux italiens baissent en revanche nettement, celui du 10 ans reculant de sept points de base à 3,486% au lendemain de l’approbation par le gouvernement italien d’un projet de budget pour 2019.

Ce projet a été défendu par le ministre de l’Economie, Giovanni Tria, ce qui nourrit les espoirs des investisseurs sur son maintien au sein du gouvernement. Giovanni Tria est perçu par les marchés comme un élément modérateur au sein du gouvernement de coalition du Mouvement 5 étoiles (M5S) anti-système et de la Ligue d’extrême-droite.

CHANGES

Le dollar, qui a mal réagi lundi aux chiffres des ventes au détail aux Etats-Unis, se stabilise face à un panier de devises de référence.

L’euro, lui, gagne un peu de terrain, autour 1,1592 dollar.

La livre sterling pourrait réagir pour sa part à la publication des derniers chiffres mensuels de l’emploi et des salaires en Grande-Bretagne (08h30 GMT).

PÉTROLE

Les cours du pétrole hésitent, tiraillés entre les tensions liées à l’Arabie saoudite et la crainte d’un ralentissement de la croissance de la demande.

Le baril de brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) se traite autour de 71,50 dollars et le Brent de mer du Nord un peu en dessous de 81 dollars.

Édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below