October 16, 2018 / 6:53 AM / a month ago

BAT abaisse sa prévision pour les "vapoteuses", recul du titre

LONDRES (Reuters) - British American Tobacco (BAT), deuxième cigarettier mondial en termes de chiffre d’affaires, a abaissé mardi son objectif annuel de ventes de ses produits dits de nouvelle génération, évoquant un marché atone au Japon et un rappel de produits aux Etats-Unis.

British American Tobacco (BAT), deuxième cigarettier mondial en termes de chiffre d'affaires, a abaissé mardi son objectif annuel de ventes de ses produits dits de nouvelle génération, évoquant un marché atone au Japon et un rappel de produits aux Etats-Unis. /Photo d'archives/REUTERS/Stefan Wermuth

Le fabricant des Lucky Strike et des Dunhill a ainsi précisé que les revenus anticipés des alternatives à la cigarette - les vapoteuses - devraient être de 900 millions de livres (1,02 milliard d’euros) contre un précédent objectif d’un milliard de livres.

Cette revue à la baisse est notamment le fait d’une diminution des stocks au Japon, le marché le plus développé pour les vapoteuses où la croissance se tasse, et d’un rappel de la cigarette électronique Vuse Vibe aux Etats-Unis.

Le directeur financier de BAT, Ben Stevens, a dit que la part des cigarettes électroniques comme la Glo du groupe ou l’IQOS de Philip Morris International est toujours susceptible atteindre un tiers du marché japonais du tabac, contre un quart maintenant.

Le ralentissement, a-t-il dit, est dû au fait que les consommateurs les plus conservateurs prennent davantage de temps pour adopter le nouveau produit.

Ben Stevens a souligné que de nombreux consommateurs utilisaient à la fois des cigarettes classiques et des vapoteuses - des produits qui chauffent le tabac suffisamment pour créer une vapeur plutôt que de le brûler - alors que l’on s’attendait à ce qu’ils abandonnent les premières une fois qu’ils avaient commencer à utiliser les secondes.

BAT a également dit que les fluctuations de changes affecteraient la croissance de son bénéfice annuel ajusté par action de 7%, en supposant que les taux restent inchangés pour le reste de l’année, contre 6% précédemment.

A taux de change constants, le groupe s’attend à dépasser son objectif d’une croissance de près de 10% de son bénéfice ajusté par action.

PAS DE PROJET SUR LE CANNABIS À CE STADE

BAT a apporté ses précisions relatives à son activité à quelques semaines d’une série de réunions avec des analystes financiers.

Dans le domaine de la cigarette classique, BAT a dit gagner des positions dans un marché dans son ensemble vu en baisse de quelque 3,5% cette année, de plus en plus de personnes s’arrêtant de fumer.

Aux Etats-Unis, le volume devrait baisser de 4 à 4,5% cette année, avec une légère amélioration au second semestre.

Ben Stevens a déclaré qu’à ce stade, le groupe n’envisageait pas d’entrer sur le marché du cannabis.

“Nous nous assurons de comprendre le marché, nous l’étudions en détail, mains nous ne prévoyons pas pour le moment de conclure des partenariats ou des alliances commerciales”, a-t-il dit.

Le titre perdait 1,19% à 32,92 pence à la Bourse de Londres vers 09h55 GMT, parmi les plus fortes baisses du Footsie, qui reculait pour sa part de 0,26% à ce stade.

Avec ce nouveau recul, le titre BAT accuse un repli de 34,4% depuis le début de l’année contre -9,95% pour l’indice européen, dont la valeur fait partie, des biens de consommation courante. sur la période.

Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below