October 16, 2018 / 6:23 AM / a month ago

Rio Tinto: Baisse de 5% de la production de minerai de fer au troisième trimestre

(Reuters - Le géant minier Rio Tinto a annoncé une baisse d’environ 5% de ses expéditions de minerai de fer au troisième trimestre, recul qui intervient après quatre trimestres consécutifs de hausse et qui s’explique par des opérations de maintenance et de sécurité à la suite d’un accident mortel.

Le géant minier Rio Tinto a annoncé une baisse d'environ 5% de ses expéditions de minerai de fer au troisième trimestre, recul qui intervient après quatre trimestres consécutifs de hausse et qui s'explique par des opérations de maintenance et de sécurité à la suite d'un accident mortel. /Photo d'archives/REUTERS

Les expéditions de ses mines australiennes sont tombées à 81,9 millions de tonnes sur la période juillet-septembre, contre 85,8 millions un an plus tôt, a précisé le groupe anglo-australien.

UBS avait estimé les expéditions trimestrielles de minerai de fer des mines de Pilbara à 82,5 millions de tonnes.

En août, un camionneur a été mortellement blessé à la mine de Parburdoo, en Australie occidentale.

Rio Tinto a toutefois maintenu son objectif d’expéditions dans le haut d’une fourchette compris entre 330 et 340 millions de tonnes pour 2018.

Le groupe avait dit le 11 octobre s’attendre à ce que les coûts des matières premières pour sa division aluminium augmentent de quelque 400 millions de dollars (346 millions d’euros) en 2018 par rapport à 2017 et avait précisé que ces coûts devraient rester élevés en 2019.

La hausse des prix du charbon thermique devrait avoir un impact négatif supplémentaire de 100 millions de dollars en 2018 sur ses fonderies Pacific Aluminium, a-t-il ajouté.

Rio Tinto, qui a passé des contrats avec UC Rusal, a dit surveiller l’impact des sanctions américaines imposées au groupe russe, mais ajoute ne pas en avoir observé à ce stade.

Cette faible performance au troisième trimestre intervient après un premier semestre soutenu, au cours duquel les quatre grands groupes miniers avaient accru leurs expéditions vers la Chine.

La Chine achète un peu plus de la moitié des expéditions de matières premières australiennes.

Afin de maintenir sa capacité de production pour alimenter le gigantesque secteur sidérurgique chinois, Rio Tinto a annoncé le 1er octobre qu’il investirait avec ses partenaires de sa coentreprise japonaise environ 1,55 milliard de dollars sur deux projets de minerai de fer en Australie occidentale.

Rio Tinto a parallèlement annoncé la vente de ses activités de charbon afin de se concentrer sur ses produits de base.

La production de cuivre de Rio Tinto a par ailleurs bondi de 32% à 159 700 tonnes au cours du troisième trimestre, grâce à la solide production de son activité Kennecott Utah Copper.

Aditya Soni à Bangalore; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below