October 11, 2018 / 6:36 AM / 11 days ago

Apple va racheter des actifs de son fournisseur de puces Dialog

BERLIN/SAN FRANCISCO (Reuters) - Apple va racheter une partie des activités de son fournisseur Dialog Semiconductor dans le cadre d’une opération de 600 millions de dollars (520 millions d’euros), ont annoncé les deux groupes jeudi, une opération qui permet au fabricant de l’iPhone de développer son activité de conception de puces en Europe.

Apple va racheter une partie des activités de son fournisseur Dialog Semiconductor dans le cadre d'une opération de 600 millions de dollars, ont annoncé les deux groupes jeudi. /Photo d'archives/REUTERS/Michaela Rehle

Depuis le lancement des premiers iPhone il y a un peu plus de 10 ans, Apple utilise les puces de gestion d’alimentation électrique de Dialog pour les batteries de ses appareils.

Dans le cadre de l’accord annoncé jeudi, Apple va reprendre des brevets, une équipe d’environ 300 ingénieurs dont la plupart travaillent déjà sur les puces destinées aux appareils du groupe californien, ainsi que des locaux de Dialog en Grande-Bretagne, en Italie et en Allemagne. Ces 300 ingénieurs représentent environ 16% des effectifs de Dialog.

Dialog a déclaré que cette transaction serait sans effet sur son chiffre d’affaires de 2018 et qu’il continuerait à livrer des produits existants à Apple.

Dans l’immédiat, cet accord clarifie les relations entre Apple et Dialog, dont l’action a chuté cette année en Bourse de Francfort à partir du moment où il a déclaré que le fabricant de l’iPhone envisageait d’acquérir ses puces auprès d’un autre fournisseur, lequel, selon un avis largement partagé, aurait pu être Apple lui-même.

Le titre Dialog bondissait de 25% jeudi, à 20,73 euros, cet accord sécurisant la relation avec Apple pour les trois prochaines années.

Dialog a aussi annoncé un programme de rachats d’actions portant sur 10% de son flottant.

DIALOG SÉCURISE SES LIVRAISONS À APPLE POUR TROIS ANS

La moitié du montant de l’opération conclue avec Apple, soit environ 300 millions de dollars versés en numéraire, correspond au transfert de personnel et de locaux et l’autre moitié constitue un prépaiement à Dialog pour la fourniture de puces au cours des trois prochaines années.

Dialog a souligné qu’il continuerait à fournir des puces à d’autres clients en se concentrant entre autres sur les secteurs de l’automobile et de l’internet des objets.

“Cette transaction réaffirme notre relation nouée de longue date avec Apple et démontre la valeur des solides activités et technologies que nous avons bâties au sein de Dialog”, a dit le président du directoire du groupe, Jalal Bagherli.

Apple, de son côté, franchit une nouvelle étape dans la conception de ses propres puces, une activité qu’il a fortement développée à partir de 2010 avec le lancement de ses premiers processeurs pour iPad et iPhone.

“Dialog dispose d’une grande expertise dans le développement de puces et nous sommes ravis que ce groupe d’ingénieurs talentueux appuyant nos produits depuis longtemps travaille désormais directement pour Apple”, a dit Johny Srouji, qui supervise les efforts de la firme à la pomme en matière de conception de puces.

Cette opération va aussi permettre à Apple de développer ses activités en Europe, où il a gonflé ses effectifs d’environ 20.000 personnes depuis 2000.

Il dispose déjà de centres de conception de puces en Allemagne et en Grande-Bretagne et il va en récupérer quatre auprès de Dialog, dans ces deux mêmes pays et en Italie.

La transaction devrait être finalisée au premier semestre 2019.

Bertrand Boucey pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below