October 10, 2018 / 5:25 PM / a month ago

Sears se prépare à se déclarer en faillite vendredi

(Reuters) - Sears Holdings se prépare à se placer dès vendredi sous la protection du Chapitre 11, la loi américaine sur les faillites, ont déclaré mercredi des sources, jetant un doute sur l’avenir de l’ancien numéro un mondial de la distribution, dont le titre est tombé à un creux historique à Wall Street.

Sears Holdings se prépare à se placer dès vendredi sous la protection du Chapitre 11, la loi américaine sur les faillites, ont déclaré mercredi des sources, jetant un doute sur l'avenir de l'ancien numéro un mondial de la distribution, dont le titre est tombé à un creux historique à Wall Street. /Photo prise le 10 octobre 2018/REUTERS/Shannon Stapleton

Le PDG Eddie Lampert et un comité spécial du conseil d’administration reconnaissent désormais que seul un processus supervisé par un tribunal peut déterminer l’avenir de la société, a déclaré une source proche d’Eddie Lampert.

Des discussions sont en cours pour organiser le financement du groupe en vue d’un dépôt de bilan qui pourrait survenir dans les prochains jours, a ajouté la source.

Sears, qui était le numéro un mondial de la distribution dans les années 1960, proposait quantité d’articles allant des jouets aux pièces détachées automobiles, en passant par la vente par correspondance. Le groupe était présent dans presque tous les grands centres commerciaux aux Etats-Unis.

Mais depuis dix ans, il souffre de la concurrence d’Amazon et d’autres distributeurs, faute de s’être spécialisé.

L’action, qui s’échangeait au-dessus de 100 dollars il y a une décennie, est tombée à moins d’un dollar l’an dernier et à 16h40 GMT, le titre plonge de 31,05% à 0,40 dollar à Wall Street.

En septembre, Eddie Lampert, qui est l’un des principaux actionnaires de Sears, a proposé une série de mesures destinées à éviter la faillite du distributeur alors que le groupe doit faire face à une pénurie de liquidités et à des échéances de remboursement de dette.

SEPT ANNÉES DE PERTES CONSÉCUTIVES

Le Wall Street Journal a rapporté mardi soir que Sears avait mandaté le cabinet M-III Partners LLC pour se préparer à une éventuelle faillite qui pourrait survenir avant le paiement d’une dette de 134 millions de dollars qui arrive à échéance lundi prochain.

Le WSJ écrit qu’Eddie Lampert veut restructurer la dette de Sears sans passer par la loi sur les faillites car il juge la banqueroute risquée pour les détaillants.

Le journal a ajouté que le patron de Sears, qui avait déjà sauvé la société par le passé, pourrait effectuer le paiement pour éviter une restructuration judiciaire. Sears n’a fait aucun commentaire concernant cette information.

Le groupe basé à Hoffman Estates, dans l’Illinois, a accusé des pertes pendant sept années consécutives et ses ventes n’ont pas progressé depuis la crise financière de 2008.

Eddie Lampert, également gérant du fonds spéculatif ESL Investment, actionnaire de Sears, a proposé une série de mesures pour tenter d’éviter la faillite, estimant que le distributeur devait ramener son endettement à 1,2 milliard de dollars, contre 5,6 milliards actuellement.

Le milliardaire a notamment proposé en avril que Sears lui vende son enseigne de bricolage Kenmore et son activité de services à domicile pour 480 millions de dollars. Le comité spécial de Sears étudie cette offre.

Sears a prévenu qu’il pourrait cesser ses activités dans l’attente de l’approbation du comité sur cette opération.

Eddie Lampert, toujours selon le WSJ, pense aussi que Sears pourrait mieux valoriser ses actifs en les vendant tant qu’il est en activité.

Rishika Chatterjee à Bangalore, Dominique Rodriguez et Claude Chendjou pour le service, français, édité par Benoit Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below