October 2, 2018 / 5:34 PM / 2 months ago

USA: L'ouragan Florence a plombé les ventes de voitures en septembre

DETROIT (Reuters) - Les principaux constructeurs automobiles ont annoncé mardi une baisse sensible de leurs ventes aux Etats-Unis en septembre, partiellement liée à la chute de la demande dans les régions frappées par l’ouragan Florence, alors que l’an dernier à la même époque les Américains se pressaient pour remplacer leurs véhicules endommagés par l’ouragan Harvey.

Les principaux constructeurs automobiles ont annoncé mardi une baisse sensible de leurs ventes aux Etats-Unis pour le mois de septembre, partiellement liée à la chute de la demande dans les régions frappées par l'ouragan Florence, alors que l'an dernier à la même époque les Américains se pressaient pour remplacer leurs véhicules endommagés par l'ouragan Harvey. /Photo d'archives/REUTERS/Rebecca Cook

Pour autant, les ventes n’ont pas autant diminué que prévu et sont même les plus élevées depuis près d’un an.

Florence a ravagé les Etats de Caroline du Nord et du Sud le mois dernier, plongeant leurs habitants dans des problèmes de survie qui ont suspendu leurs achats de voitures.

Autodata, qui compile les ventes du secteur automobile, a annoncé que le volume annualisé CVS des ventes était de 17,44 millions de véhicules en septembre, soit le plus élevé depuis novembre 2017 et dépassant le consensus des analystes qui était de 16,9 millions.

Les ventes de septembre 2017 avaient été dopées par une forte demande pour remplacer les véhicules détruits par le passage de l’ouragan Harvey, qui avait inondé une partie du sud-ouest du Texas au mois d’août. Elles avaient atteint un rythme annuel de 18,1 millions, leur plus haut niveau depuis 2005.

Les titres du secteur ont accusé des baisses sensibles à Wall Street, notamment General Motors, le numéro un américain, qui a perdu 2,6% après avoir annoncé une baisse de 11,1% de ses ventes au troisième trimestre par rapport à la même période de 2017. GM ne publie plus de chiffres mensuels. Ses ventes ont baissé sur tous les segments, notamment celui des voitures particulières.

“Nos marques sont toutes très biens positionnées pour le quatrième trimestre quand la prochaine vague de nouveaux modèles commencera à être vendue massivement”, dit Kurt McNeil, vice-président chargé des ventes aux Etats-Unis, dans un communiqué.

GM place de grands espoirs dans les nouvelles versions de sa Chevrolet Silverado et de ses pickups GMC Sierra.

Ford Motor - dont l’action a cédé 1,3% - a annoncé pour sa part une baisse de 11,2% de ses ventes sur le mois, avec des replis dans toutes les catégories. Les ventes de berlines ont baissé de 26% dans le cadre d’une tendance de fond des ménages américains à abandonner les berlines en faveur de SUV et de pickups.

Mais le constructeur a aussi annoncé une baisse de près de 9% des ventes de ses pickups F-Series et de 2,7% de ses SUV, traditionnellement ses meilleures ventes, avec de fortes marges.

Lors d’une conférence téléphonique pour les analystes et la presse, le responsable des ventes de Ford, Mark LaNeve, a noté que Florence avait joué un rôle important le mois dernier.

Fiat Chrysler (FCA) a résisté à la tendance et a annoncé une forte hausse, de 15%, de ses ventes sur le marché américain, portées par ses Jeep, notamment les modèles Cherokee et Compass - et ses pickups Ram. Avec cette bonne performance, FCA ravit, pour le mois de septembre, la place la place de n°2 à Ford, tenant de longue date du titre.

Néanmoins, l’action cotée à New York a fini sur une perte de 0,6%.

Toyota Motor a annoncé une chute de 10,4% de ses ventes. Les ventes de berlines du constructeur japonais ont baissé de près de 28%, dont 17% pour son modèle phare Camry qui a été complètement redessiné cette année, avec pour objectif de prendre une part plus importante sur le marché des voitures particulières en phase de contraction. Les ventes de SUV et de pickups de Toyota ont baissé de leur côté de 0,3% en septembre.

Nissan Motor a annoncé pour sa part une diminution de 12,2% de ses ventes, avec des baisses de 35,7% pour ses berlines et de 6,6% pour ses SUV et pickups.

Quant à Honda Motor, il a rapporté une baisse de 7% de ses ventes le mois dernier, la chute de 19% des ventes de berlines l’ayant emporté sur la hausse de 6,3% de celles de SUV.

Avec Paul Lienert, Juliette Rouillon et Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below