October 1, 2018 / 4:19 PM / 2 months ago

Les constructeurs allemands prêts à payer pour le diesel, selon un ministre

Les constructeurs automobiles allemands sont prêts à supporter la plus grande partie des coûts de modernisation des anciens véhicules diesel pour réduire les émissions polluantes, a déclaré le ministre allemand des Transports, Andreas Scheuer (photo). /Photo prise le 15 août 2018/REUTERS/Hannibal Hanschke

BERLIN/HAMBOURG (Reuters) - Les constructeurs automobiles allemands sont prêts à supporter la plus grande partie des coûts de modernisation des anciens véhicules diesel pour réduire les émissions polluantes, a déclaré le ministre allemand des Transports, Andreas Scheuer, avant une réunion gouvernementale décisive sur la question lundi.

Il faut encore trouver le reste du financement sans solliciter les propriétaires des véhicules, a-t-il ajouté, alors que le temps est compté pour parvenir à une solution permettant d’éviter l’interdiction des véhicules les plus polluants dans plusieurs villes allemandes.

Volkswagen, le premier constructeur automobile allemand, a accepté de prendre à sa charge 2.400 euros des frais de modernisation de ses véhicules diesel, estimés à 3.000 euros, a déclaré Andreas Scheuer dans une vidéo publiée sur Instagram.

“Maintenant nous devons discuter au sein de la coalition de la manière dont nous traitons ce manque de 600 euros”, a-t-il ajouté.

Le gouvernement de coalition d’Angela Merkel doit se réunir lundi soir afin d’arrêter un plan alors que ses deux composantes, conservateurs et sociaux-démocrates, ont vu leur popularité tomber à des plus bas records ces dernières semaines.

Le gouvernement de la chancelière est divisé sur la façon de s’attaquer au problème. Andreas Scheuer se range du côté des constructeurs, qui réclament des primes pour encourager les propriétaires de vieux diesel à en changer pour des véhicules moins polluants.

La ministre de l’Environnement Svenja Schulze, membre du SPD, privilégie pour sa part une mise à niveau des véhicules, une option envisageable uniquement sur certains modèles selon les constructeurs.

Un compromis sera probablement trouvé. Andreas Scheuer a dit que Volkswagen, BMW et Daimler étaient prêts à des offres commerciales pouvant représenter jusqu’à 8.000 euros, 6.000 euros et 5.000 euros, respectivement.

Les constructeurs allemands soulignent cependant que leurs concurrents étrangers ne seront soumis à aucune obligation de mise à niveau de leurs véhicules diesel.

Maria Sheahan et Jan Schwartz; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below