September 28, 2018 / 6:42 AM / 19 days ago

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris et en Europe où les contrats à terme sur les indices indiquent une ouverture en baisse:

Easyjet, à suivre à la Bourse de Londres. Easyjet a dit vendredi que son bénéfice annuel devrait dépasser la prévision la plus élevée évoquée jusqu'à présent grâce à la vigueur de la demande et aux annulations de vols de son grand rival Ryanair pour cause de grève ces derniers mois. /Photo prise le 19 septembre 2018/REUTERS/Eric Gaillard

* BANQUES - Les banques italiennes réagiront à l’annonce par le gouvernement italien d’un objectif de déficit de 2,4% du PIB dans le budget 2019, reconductible en 2020 et 2021, qui risque d’être mal accueilli par le marché obligataire et les agences de notation.

* BASF - Les groupes chimiques BASF et LetterOne ont annoncé jeudi soir un accord de fusion de leurs divisions d’hydrocarbures, respectivement Wintershall et DEA, afin de créer un nouveau groupe européen de gaz et de pétrole.

* ROLLS-ROYCE a fait état jeudi soir de problèmes supplémentaires sur des moteurs Trent 1000, dont les turbines s’usent plus rapidement que prévu, ce qui nécessite d’anticiper les réparations sur certains Boeing 787 BA.N qu’ils équipent..

* EASYJET a dit vendredi que son bénéfice annuel devrait dépasser la prévision la plus élevée évoquée jusqu’à présent grâce à la vigueur de la demande et aux annulations de vols de son grand rival Ryanair pour cause de grève ces derniers mois.

* SAAB, LEONARDO - Boeing, associé au suédois Saab, a remporté un contrat de 9,2 milliards de dollars pour le prochain avion d’entraînement de l’US Air Force que convoitaient aussi Lockheed Martin et Leonardo DRS.

* VOLVO a dit jeudi vouloir commencer à commercialiser des camions électriques en Amérique du Nord d’ici 2020, après avoir annoncé un partenariat en Californie qui lui permettra de présenter ses véhicules dès l’an prochain.

* TF1, M6, VIVENDI - Le service de vidéos à la demande Netflix prévoit de doubler ses investissements en France et de produire 14 émissions locales, soit deux fois plus qu’initialement prévu, a annoncé vendredi le PDG du groupe, Reed Hastings, sur BFM Business. Dans un entretien aux Echos, le fondateur de Netflix indique que le groupe va ouvrir un bureau à Paris en 2019, quatre ans après son lancement dans l’Hexagone.

* CARMAT - Le concepteur d’un coeur artificiel a annoncé vendredi que sa trésorerie s’élevait à 44 millions d’euros fin juin contre 60,7 millions fin décembre, en assurant disposer des ressources nécessaires à la poursuite de son développement dans l’attente du marquage CE attendu en 2019.

Service Marchés

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below