September 28, 2018 / 6:07 AM / 3 months ago

BASF et LetterOne fusionnent leurs divisions Wintershall et DEA

Les groupes chimiques BASF et LetterOne ont annoncé jeudi soir un accord de fusion de leurs divisions d'hydrocarbures, respectivement Wintershall et DEA, afin de créer un nouveau groupe européen de gaz et de pétrole. /Photo d'archivesREUTERS/Ina Fassbender

(Reuters) - Les groupes chimiques BASF et LetterOne ont annoncé jeudi soir un accord de fusion de leurs divisions d’hydrocarbures, respectivement Wintershall et DEA, afin de créer un nouveau groupe européen de gaz et de pétrole.

La nouvelle entité, appelée Wintershall DEA, sera basée à Cassel et Hambourg et aura vocation à être cotée en Bourse.

BASF aura au départ 67% des actions ordinaires du groupe et LetterOne, contrôlé par l’oligarque russe Mikhaïl Fridman, détiendra le solde de 33%.

La coentreprise visera une production journalière de 750.000 à 800.000 barils équivalent pétrole d’ici 2021 et 2023. Des synergies d’au moins 200 millions d’euros sont escomptées à compter de la troisième année suivant la clôture de la transaction.

Elle sera dirigée par le président du directoire de Wintershall, Mario Mehran, secondé par Maria Moræus Hanssen , actuellement à la tête de DEA.

Mekhla Raina à Bangalore, Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below