September 25, 2018 / 11:35 AM / 2 months ago

Crédit: Onze secteurs très exposés aux risques environnementaux

PARIS (Reuters) - Onze secteurs affichant une dette totale de 2.200 milliards de dollars présentent une forte exposition aux risques environnementaux dans leur profil de crédit, indique Moody’s Investors Service dans son rapport « Global Heat map » publié mardi.

Onze secteurs affichant une dette totale de 2.200 milliards de dollars présentent une forte exposition aux risques environnementaux dans leur profil de crédit, indique Moody’s Investors Service dans son rapport « Global Heat map » publié mardi. /Photo prise le 21 mai 2018/REUTERS/Kham

Le risque lié à la transition carbone est notamment un facteur de crédit important pour dix de ces secteurs à risque élevé exposés à la réglementation carbone.

Reflet du volontarisme des gouvernements pour honorer les objectifs fixés par l’Accord de Paris, le durcissement des cadres réglementaires applicables aux émissions de CO2 a un impact tangible, voire parfois, un effet déstabilisateur, à l’échelle internationale dans les secteurs les plus exposés.

Les deux secteurs les plus immédiatement exposés à ce risque sont les sociétés de services collectifs (utilities) non réglementées et opérateurs de réseaux électriques, ainsi que les terminaux miniers et houillers, qui totalisent une dette notée de 517 milliards de dollars. Neuf autres secteurs - notamment la construction automobile, l’exploration et la production pétrolière et gazière, mais aussi l’industrie des produits chimiques de base, pourraient voir, d’ici trois à cinq ans, leur exposition élevée aux risques environnementaux significativement impacter leur qualité du crédit.

Ces secteurs représentent une dette notée totale de 1.700 milliards.

“Les sociétés de services collectifs non réglementées et les fournisseurs d’électricité étant directement exposés à la pression politique en faveur de la réduction des émissions, ceci continuera à remettre en cause leur modèle économique et à peser sur les marges dans les marchés matures”, souligne Rahul Ghosh, analyste Senior VP chez Moody’s.

“Dans le secteur du charbon, les critères environnementaux pèsent, à des degrés toutefois variables selon la région et le type de charbon, sur les profils de crédit à travers l’érosion de la demande qui en résulte.”

Vingt-deux autres secteurs totalisant une dette notée de 10.100 milliards de dollars ont un profil de crédit modérément exposé aux risques environnementaux. Il apparaît moins évident dans ces secteurs que les risques environnementaux vont, pour la plupart des émetteurs concernés, influer sensiblement sur les profils de crédit, ou que ces émetteurs disposeront d’un plus grand temps d’adaptation pour limiter l’impact global au titre du risque de crédit.

La dette concerne, en l’occurrence, pour moitié, des pays en développement, notamment de petits États dépendants de l’agriculture et, à ce titre, vulnérables aux effets du changement climatique.

Enfin, 51 secteurs totalisant une dette notée de 62.300 milliards de dollars affichent une faible exposition aux risques environnementaux qui ne devraient pas avoir d’incidence significative sur leur profil de crédit.

Rédaction de Paris, Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below