September 20, 2018 / 11:59 AM / 2 months ago

Le regain d'appétit pour le risque se confirme

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue en hausse jeudi et les Bourses européennes progressent, les investisseurs confirmant leur regain d’appétit pour le risque en relativisant l’impact des tensions commerciales tandis que le dollar poursuit son repli, au plus bas depuis sept semaines.

Wall Street est attendue en hausse jeudi et les Bourses européennes progressent, les investisseurs confirmant leur regain d'appétit pour le risque en relativisant l'impact des tensions commerciales tandis que le dollar poursuit son repli, au plus bas depuis sept semaines. En Europe, le CAC 40 parisien gagne 0,78% à 5.435,79 points vers 11h45 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,55% et à Londres, le FTSE 100 avance de 0,22%. /Photo prise le 17 septembre 2018/REUTERS

Les contrats à terme sur les principaux indices américains suggèrent une ouverture en progression d’environ 0,2%. La séance de mercredi à Wall Street s’est terminée dans le désordre: l’indice Dow Jones, tiré par les valeurs bancaires sur fond de remontée des rendements obligataires, a fini en hausse de 0,61%, à moins de 0,8% de son record du 26 janvier (26.616,71 points) mais le Nasdaq a cédé 0,08, pénalisé par Microsoft.

En Europe, le CAC 40 parisien gagne 0,78% à 5.435,79 points vers 11h45 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,55% et à Londres, le FTSE 100 avance de 0,22%.

L’indice paneuropéen FTSEurofirst 300 est en hausse de 0,57%, l’EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,75% et le Stoxx 600 de 0,51%.

L’indice mondial MSCI progresse de 0,3%, au plus haut depuis trois semaines.

En Asie, Tokyo a fini à l’équilibre mais les marchés chinois ont cédé un peu de terrain après deux séances de hausse soutenue.

En attendant le prochain épisode du différend commercial entre les Etats-Unis et la Chine, les investisseurs continuent de profiter du soulagement lié au niveau moins élevé qu’attendu des droits de douane annoncés lundi par les Etats-Unis et mardi par la Chine.

“Les marchés financiers devraient se concentrer sur la possibilité d’un compromis entre les responsables américains et chinois susceptible de revenir sur ces droits de douane”, écrivent les analystes de Goldman Sachs dans une note.

Selon l’agence Bloomberg, la Chine envisage de réduire dès octobre le taux moyen des droits de douane sur les importations en provenance de la plupart de ses partenaires commerciaux.

Selon une enquête de Reuters, une majorité d’économistes s’attendent à ce que le conflit commercial en cours contribue au ralentissement de la croissance aux Etats-Unis. L’OCDE, elle, a abaissé légèrement ses prévisions économiques.

Au-delà des préoccupations liées au commerce international, la remontée régulière des rendements obligataires des deux côtés de l’Atlantique favorise la hausse des valeurs financières.

VALEURS EN EUROPE

L’indice Stoxx des valeurs bancaires européennes affiche ainsi la meilleure performance du jour (+1,37%), devant celui de l’automobile (+1,34%.

Ce dernier profite aussi du relèvement de l’opinion de Kepler Cheuvreux sur le secteur. A Paris, Valeo figure une nouvelle fois parmi les meilleures performances du CAC 40.

A la baisse, le courtier britannique IG Group chute de 7,23% après l’annonce d’une baisse de 4,7% de son chiffre d’affaires trimestriel, due entre autres à la moindre volatilité des marchés.

Avec Helen Reid, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below