September 20, 2018 / 8:53 AM / a month ago

Le Brexit n'empêche pas les Britanniques de consommer

LONDRES (Reuters) - La perspective d’une sortie prochaine de l’Union européenne n’a pas empêché les Britanniques d’entretenir leur fièvre acheteuse estivale le mois dernier, suivant les chiffres publiés jeudi par l’Office national de la statistique (ONS).

La perspective d'une sortie prochaine de l'Union européenne n'a pas empêché les Britanniques d'entretenir leur fièvre acheteuse estivale le mois dernier, suivant les chiffres publiés jeudi par l'Office national de la statistique (ONS). /Photo prise le 11 juin 2018/REUTERS/Phil Noble

Les ventes au détail ont augmenté de 3,3% en août par rapport à août 2017, au-delà de toutes les prévisions d’une enquête Reuters qui donnait un consensus à +2,3% en rythme annuel, après un gain de 3,8% en juillet.

D’un mois sur l’autre, ces ventes ont progressé de 0,3%, alors que le consensus Reuters donnait une contraction de 0,2%.

Sur une période de trois mois à fin août, un indicateur qui permet d’effacer la volatilité de la statistique mensuelle, la croissance des ventes au détail a été de 2,0% contre 2,4% à fin juillet.

L’ONS observe que les ventes d’août ont été stimulées par les remises et ristournes consentis par les magasins en particulier sur l’ameublement et l’électroménager, alors même que les ventes dans la confection et l’alimentaire ont diminué par rapport à juillet.

Le shopping en ligne a représenté en août 18,2% de l’ensemble des ventes, un record.

Service économique

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below