September 19, 2018 / 9:06 AM / in 3 months

Le taux d'inflation britannique accélère encore, à 2,7%, en août

LONDRES (Reuters) - Le taux d’inflation au Royaume-Uni a encore accéléré en août pour atteindre son niveau le plus élevé en six mois, montrent les données publiées mercredi par l’office national de la statistique (ONS).

Le taux d'inflation au Royaume-Uni a encore accéléré en août pour atteindre son niveau le plus élevé en six mois. L'indice des prix à la consommation (CPI) a augmenté de 2,7% sur un an. /Photo d'archives/REUTERS/Peter Nicholls

L’indice des prix à la consommation (CPI) a augmenté de 2,7% sur un an, au plus haut depuis février, après une hausse de 2,5% en juillet. Ce chiffre est supérieur aux estimations les plus hautes des économistes interrogés par Reuters, qui prévoyaient en moyenne une légère décélération à 2,4%.

Sur un mois, la hausse des prix a atteint 0,7% après une stabilité le mois précédent.

Ces données devraient surprendre la Banque d’Angleterre qui a promis de ne relever ses taux que progressivement après son resserrement décidé le mois dernier, le deuxième depuis la crise financière il y a dix ans. La semaine dernière, la BoE a dit attendre un tassement du taux d’inflation à 2,4% en août.

“Les consommateurs ont payé davantage pour les spectacles, les croisières et la collection automne/hiver dans l’habillement”, a déclaré Mike Hardie, statisticien à l’ONS.

L’institut a également indiqué que les prix immobiliers avaient augmenté de 3,1% en juillet sur un an, leur plus faible progression depuis août 2013, plombés par un recul de 0,7% des prix à Londres - une baisse sans précédent depuis septembre 2009.

La livre sterling, qui évoluait en légère hausse face au dollar, a fortement accru ses gains à la parution de cette statistique pour revenir à un plus haut depuis la fin juillet.

A 08h50 GMT, elle gagne 0,4% face au billet vert, autour de 1,32.

La devise britannique a dans le même temps effacé ses pertes face à l’euro, pour progresser désormais de 0,15%.

Parallèlement, le rendement des emprunts d’Etat britanniques à dix ans a accru sa progression pour gagner près de quatre points de base, à 1,606%, à un pic de près de sept mois.

Andy Bruce et William Schomberg, Véronique Tison et Blandine Hénault pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below