September 18, 2018 / 2:05 PM / 3 months ago

Wall Street en hausse malgré l'escalade commerciale

(Reuters) - La Bourse de New York évolue en légère hausse mardi en début de séance, en dépit de l’annonce de nouveaux droits de douane américains sur des produits importés de Chine et celle de représailles chinoises, une offensive commerciale moins violente qu’attendu.

La Bourse de New York évolue en légère hausse mardi en début de séance, en dépit de l'annonce de nouveaux droits de douane américains sur des produits importés de Chine et celle de représailles chinoises. Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones gagne 0,32%. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson

La nette hausse des cours du pétrole assure en outre un soutien solide aux marchés actions.

Quelques minutes après le début des échanges, l’indice Dow Jones gagne 82,69 points, soit 0,32%, à 26.144,81 points.

Le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,31% à 2.897,66 points et le Nasdaq Composite prend 0,49% à 7.934,38 points.

La Chine a annoncé, quelques minutes avant l’ouverture des marchés américains, qu’elle taxerait de 5% à 10% dès lundi 60 milliards de dollars de produits importés des Etats-Unis.

Pékin riposte ainsi à la décision de l’administration Trump de taxer à 10% dès lundi 200 milliards de dollars de produits chinois importés aux Etats-Unis.

Sur le marché des changes, la réplique chinoise fait baisser le dollar, qui cède 0,13% face à un panier de devises de référence; l’euro a atteint son plus haut niveau depuis trois semaines face au billet vert à 1,1724 dollar.

A Wall Street, les grandes valeurs les plus sensibles aux tensions commerciales que sont Boeing et Caterpillar gagnent respectivement 0,54% et 1,5%, deux des meilleures performances du Dow. Apple, qui bénéficiera de l’exemption de taxes douanières décidée par l’administration Trump pour les produits connectés, prend 0,84%.

Parallèlement, le compartiment de l’énergie (+1,06%) profite de la progression des cours du brut, qui gagnent plus de 1%.

A la baisse, Oracle perd 2,07% après des résultats trimestriels inférieurs aux attentes. FedEx, qui a lui aussi raté le consensus, abandonne 4,11%.

Édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below