September 18, 2018 / 1:25 PM / a month ago

Les valeurs à suivre à Wall Street

(Reuters) - Principales valeurs à suivre mardi à Wall Street où les contrats à terme sur les indices de référence signalent une ouverture en légère hausse :

Oracle est à suivre mardi à Wall Street. L'action du spécialiste des logiciels d'entreprise perd 3,9% dans les échanges d'avant-Bourse après la publication d'un chiffre d'affaires inférieur aux attentes pour le trimestre clos le 31 août. /Photo prise le 28 juin 2018/REUTERS/Mike Blake

* APPLE, FITBIT - Certains produits technologiques, tels que les montres connectées, les bracelets connectés et les appareils Bluetooth ne figurent pas sur la liste définitive des produits chinois importés par les Etats-Unis qui seront taxès à 10% à partir de lundi. Apple gagne 0,3% dans les transactions en avant-Bourse et d’autres poids lourds de la tech, comme NETFLIX, FACEBOOK, ALPHABET et AMAZON sont eux aussi en légère hausse après avoir fini dans le rouge lundi.

* ORACLE - L’action du spécialiste des logiciels d’entreprise perd 3,9% dans les échanges d’avant-Bourse après la publication d’un chiffre d’affaires inférieur aux attentes pour le trimestre clos le 31 août.

* FEDEX a publié lundi soir un bénéfice trimestriel inférieur aux attentes en raison d’une hausse de ses coûts salariaux et d’autres dépenses. Le titre du géant américain de la livraison de colis reculait de 2,2% en après-Bourse.

* VISA, MASTERCARD et plusieurs banques américaines ont annoncé mardi avoir conclu un accord prévoyant le paiement de 6,2 milliards de dollars pour mettre fin à des procédures judiciaires engagées par des commerçants au sujet des commissions sur les paiements par carte.

* GENERAL MILLS - Le fabricant des céréales Cheerios, également propriétaire des marques Häagen-Dazs and Betty Crocker, perd 4% en avant-Bourse à 45,94 dollars et devrait effacer ses gains des trois derniers mois après l’annonce d’un chiffre d’affaires trimestriel de 4,09 milliards de dollars, en hausse de près de 9% mais inférieur aux attentes des analystes.

* MARSH & MCLENNAN COMPANIES - Le groupe de services financiers a annoncé le rachat du courtier britannique en assurance et en réassurance Jardine Lloyd Thompson pour quelque 4,3 milliards de livres (4,8 milliards d’euros) afin de renforcer son activité de réassurance.

* THOR INDUSTRIES - Le constructeur américain de mobile-homes et de caravanes a annoncé le rachat de l’allemand Erwin Hymer Group pour 2,1 milliards d’euros, dette comprise.

* TESLA gagne 0,7% avant l’ouverture. Les performances annoncées par Audi pour son nouveau SUV électrique de taille moyenne baptisé e-tron, lancé lundi en Californie, illustrent la difficulté des constructeurs à imposer de nouvelles références sur le segment des voitures électriques haut de gamme face à Tesla, estiment les analystes d’UBS. “E-tron souligne le fait que rattraper Tesla est plus difficile que prévu”, ajoutent-ils.

* FERRARI ne prévoit pas de lancer de voiture autonome, a déclaré son directeur de la technologie, Michael Leiters, lors d’une journée investisseurs. Le titre coté à Milan s’est retourné à la baisse et cédait autour de 2% à la mi-journée.

* UNIVAR, NEXEO SOLUTIONS - Univar, un distributeur de produits chimiques, a annoncé l’acquisition de son concurrent Nexeo pour 1,05 milliard de dollars afin de se renforcer en Amérique du Nord. Univar propose 11,65 dollars par action en titres et en numéraire, soit une prime de 16,4% par rapport au dernier cours de clôture de sa cible. L’action Nexeo grimpait de 15% à 11,51 dollars en après-Bourse lundi.

* AVON PRODUCTS - Le distributeur spécialisé brésilien Natura Cosmeticos a démenti lundi soir une information du Wall Street Journal selon laquelle il aurait contacté Avon en vue d’un possible rachat. L’action du groupe de cosmétiques gagne 10% en avant-Bourse après avoir pris jusqu’à 21% dans les transactions électroniques lundi soir en réaction à l’article du WSJ.

* ATHENAHEALTH - Le titre de l’éditeur de logiciels pour le secteur de la santé chute de 11,2% à 127,00 dollars en avant-Bourse alors que le New York Post croit savoir que le fonds Elliott Management ne souhaite plus l’acquérir au prix de 160 dollars par action. Le 7 mai, l’annonce de la proposition d’Elliott, d’un montant total de 6,5 milliards de dollars, avait fait grimper Athenahealth de 16%

* SYMANTEC, l’éditeur de l’anti-virus Norton, a annoncé lundi la nomination à son conseil d’administration de trois administrateurs de Starboard Value, à peine un mois après son entrée au capital. Le titre du spécialiste de la cybersécurité, en baisse de 29% depuis le début de l’année, gagnait autour de 1% dans les échanges post-Bourse.

* ALIBABA GROUP HOLDING - Les frictions commerciales entre Washington et Pékin pourraient durer 20 ans, avec un impact négatif immédiat pour les sociétés concernées, a estimé Jack Ma, le président et fondateur du géant chinois du commerce en ligne, lors d’une journée investisseurs à Hangzhou.

* KKR - Le quotidien italien Il Sole 24 Ore rapporte mardi que des fonds d’investissement, parmi lesquels KKR et Bain Capital, étudient une éventuelle offre de rachat sur le bijoutier danois Pandora.

* FACEBOOK cède 1,2% avant l’ouverture à 158,73 dollars, ce qui le ferait ouvrir à un plus bas de cinq mois, après un abaissement de l’objectif de cours de JP Morgan, ramené de 205 à 195 dollars. L’intermédiaire cite la hausse des coûts du réseau social, qu’il qualifie d’entreprise la “plus controversée” parmi celles qu’il suit.

* ADVANCED MICRO DEVICES - Le titre du groupe de semi-conducteurs, en hausse de 216% depuis le début de l’année, gagne encore 1,4% à 32,89 dollars en avant-Bourse après des commentaires positifs de Mizuho Securities, qui a porté son objectif de cours de 20 à 36 dollars.

* DISCOVERY - Le groupe de télévision, propriétaire entre autres des chaînes Discovery Channel et Animal Planet, cède 1,9% en avant-Bourse après un abaissement de la recommandation de Pivotal Research, passé de “conserver” à “vente” sur le titre avec un objectif de cours maintenu à 26 dollars, qui implique un potentiel de baisse de 18% par rapport à la clôture de lundi.

* L BRANDS avance de 1,3% en avant-Bourse. BofA Merrill Lynch a relevé sa recommandation sur le propriétaire de Victoria’s Secret de “sous-performance” à “neutre” et porté son objectif de cours de 28 à 33 dollars en soulignant que la décision de fermer l’enseigne Henri Bendel constituait la première initiative depuis des années visant à créer de la valeur pour l’actionnaire.

Service Marchés

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below