September 17, 2018 / 11:13 AM / a month ago

Allemagne: Le creux de l'industrie auto pourrait être passager, selon la Bundesbank

FRANCFORT (Reuters) - L’économie allemande a souffert cet été de la faiblesse de la production automobile, mais elle pourrait rebondir une fois que les constructeurs se seront adaptés aux nouvelles procédures d’évaluation des émissions de l’Union européenne (UE), selon le rapport mensuel de la Bundesbank publié lundi.

L'économie allemande a souffert cet été de la faiblesse de la production automobile, mais elle pourrait rebondir une fois que les constructeurs se seront adaptés aux nouvelles procédures d'évaluation des émissions de l'Union européenne (UE), selon le rapport mensuel de la Bundesbank publié lundi. /Photo d'archives/REUTERS/Kai Pfaffenbach

Avec le passage de l’UE au Cycle d’essai mondial harmonisé pour les voitures particulières et véhicules utilitaires légers (WLTP), certains constructeurs ont eu du mal à décrocher leurs autorisations officielles et la production est également freinée par d’importants rabais offerts par les concessionnaires pour liquider les stocks avant la mise en place des nouvelles règles.

L’économie allemande est le moteur de la reprise en Europe mais des chiffres de production chancelants au cours des dernières semaines, ainsi que la menace d’une guerre commerciale mondiale, ont éveillé des doutes concernant la validité des projections de croissance de la Banque centrale européenne.

“Dès que les problèmes de conversion dans l’industrie automobile auront été réglés, le rythme de croissance macroéconomique pourra rebondir de façon significative”, déclare la banque centrale allemande dans son rapport.

“Un état d’esprit qui reste positif dans les milieux d’affaires, et qui, selon les enquêtes de l’institut Ifo, s’est aussi légèrement amélioré dans l’industrie, indique que la période de faiblesse est temporaire”, ajoute-t-elle.

La banque précise que le potentiel de croissance semble globalement intact grâce à la vigueur de la demande intérieure, avec une forte croissance des secteurs de la construction et des services, ce qui continue à alimenter les créations d’emplois.

Ces commentaires de la Bundesbank font écho aux propos du ministre de l’Economie Peter Altmaier selon lesquels l’économie allemande affichera cette année une croissance d’environ 2%, à un dixième de point près.

Balazs Koranyi; Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below