September 17, 2018 / 8:58 AM / a month ago

Tesla dans un "enfer logistique" pour ses livraisons, selon Musk

(Reuters) - Après s’être inquiétés des problèmes rencontrés par Tesla pour accélérer sa production, les investisseurs ont trouvé un nouveau sujet de préoccupation avec le constructeur de voitures électriques, à savoir sa logistique et sa distribution, son patron Elon Musk ayant admis des problèmes de délais de livraison.

Après s'être inquiétés des problèmes rencontrés par Tesla pour accélérer sa production, les investisseurs ont trouvé un nouveau sujet de préoccupation avec le constructeur de voitures électriques, à savoir sa logistique et sa distribution, son patron Elon Musk ayant admis des problèmes de délais de livraison. /Photo prise le 14 septembre 2018/REUTERS/Mike Blake

“Désolé, nous sommes passés d’un enfer de production à un enfer de logistique de livraison mais ce problème est bien plus facile à traiter”, écrit le fondateur et directeur général de Tesla sur Twitter en réponse à la plainte d’un client sur les délais de livraison.

“Nous progressons vite et ça devrait être réglé sous peu”.

Le marché n’en est pas convaincu puisque l’action cède lundi près de 1,8% à 219,88 dollars vers 15h40 GMT.

Le constructeur de voitures électriques ne cesse de rencontrer des obstacles dans ses tentatives de devenir durablement rentable.

L’incapacité de Tesla à atteindre ses objectifs de production pour sa berline Model 3, dont le succès est jugé indispensable à la rentabilité du constructeur, a cristallisé les inquiétudes. Le groupe a affiché en août une prévision de production de 55.000 Model 3 au troisième trimestre.

La méfiance du marché est en outre alimentée par Elon Musk lui-même, comme avec son projet finalement abandonné de retrait de la cote ou sa consommation de cannabis lors d’une émission sur internet.

Elon Musk avait déjà prévenu que les clients de Tesla pourraient devoir subir des retards de livraison en raison d’une forte augmentation des volumes en Amérique du Nord.

Pour tenir ses délais, le patron de Tesla a également supprimé certaines options de couleur et a dit dimanche que la plupart des réparations pour cause de collision seraient effectuées en interne, là encore pour réduire les délais.

Les ennuis de Tesla ne s’arrêtent pas là dans la mesure où son concurrent Lucid Motors a annoncé ce lundi que le fonds souverain saoudien PIF avait investi chez lui un milliard de dollars.

Le PIF a déjà pris cette année une participation d’un peu moins de 5% dans Tesla en rachetant sur le marché plutôt qu’en souscrivant à des actions nouvelles.

Manas Mishra à Bangalore; Bertrand Boucey et Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below