September 13, 2018 / 2:08 PM / 12 days ago

Wall Street monte avec l'espoir d'une détente sur le commerce

(Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse jeudi, soutenue par l’espoir d’une détente des relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, tandis que le dollar cédait du terrain après les chiffres inférieurs aux attentes de l’inflation américaine.

La Bourse de New York a ouvert en hausse jeudi, soutenue par l'espoir d'une détente des relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, tandis que le dollar cédait du terrain après les chiffres inférieurs aux attentes de l'inflation américaine. L'indice Dow Jones gagne 0,48% quelques minutes après le début des échanges. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson

L’indice Dow Jones gagne 124,44 points, soit 0,48%, à 26.123,36 points quelques minutes après le début des échanges.

Le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,4% à 2.900,49 points et le Nasdaq Composite prend 0,8% à 8.017,85 points.

Les marchés américains emboîtent ainsi le pas aux places boursières européennes, qui progressent après l’invitation adressée par Washington à Pékin en vue d’une nouvelle série de négociations commerciales.

On ignore quand de nouvelles discussions pourraient débuter, et Washington n’a pas renoncé à étendre la hausse des droits de douane à 200 milliards de dollars de produits importés de Chine.

Parmi les valeurs les plus sensibles aux tensions commerciales depuis plusieurs mois, Boeing gagne 1,74% et Caterpillar 0,7%.

La plus forte hausse du Dow Jones est pour Apple, qui prend 1,63% et efface les pertes subies mercredi après la présentation de ses nouveaux produits.

Sur le marché des changes, le dollar s’est orienté à la baisse après l’annonce d’un ralentissement des prix à la consommation en août, à 2,7% seulement sur un an après 2,9% en juillet et alors que le consensus Reuters prévoyait une hausse de 2,8%.

L’indice mesurant l’évolution du billet vert face à un panier de devises de référence recule de 0,34%.

La baisse du dollar est plus marquée encore face à l’euro, qui profite des déclarations de Mario Draghi, le président de al Banque centrale européenne (BCE), sur une accélération de l’inflation sous-jacente en fin d’année: la monnaie unique se rapproche de 1,17 dollar contre moins de 1,1620 avant les annonces de la BCE.

Marc Angrand, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below