September 12, 2018 / 11:08 AM / 13 days ago

EDF devra à nouveau consulter le CCE sur Hinkley Point

PARIS (Reuters) - EDF devra à nouveau consulter le Comité central d’entreprise (CCE) sur la construction de deux réacteurs EPR dans le cadre du projet de Hinkley Point en Angleterre, annonce mercredi le CCE dans un communiqué.

EDF devra à nouveau consulter le Comité central d'entreprise (CCE) sur la construction de deux réacteurs EPR dans le cadre du projet de Hinkley Point en Angleterre. /Photo prise le 5 août 2018/REUTERS/Régis Duvignau

Le CCE avait saisi la justice en juin 2016 afin de solliciter la remise d’informations complémentaires sur ce projet d’envergure.

Une cour d’appel lui a donné raison, jugeant qu’EDF n’avait pas communiqué aux élus du personnel une “information objective, précise et complète à la hauteur des enjeux techniques et financiers soulevés par le projet HPC” et ne leur avait donc pas permis “de donner un avis motivé sur ce projet”, écrit le CCE dans un communiqué.

La justice a ordonné à EDF la communication aux représentants du personnel, dans un délai d’un mois, du rapport intégral sur l’analyse des risques du projet et demandé à la direction de procéder à une nouvelle consultation du CCE dans un délai de deux mois, ajoute ce dernier.

EDF a déclaré que cette décision n’avait pas d’impact sur le déroulement du projet.

Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below