September 11, 2018 / 6:17 PM / 8 days ago

Les tensions commerciales pèsent encore, le CAC surnage

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé mardi dans le désordre, les tensions commerciales réduisant encore l’appétit des investisseurs pour les actifs risqués.

Les Bourses européennes ont terminé mardi dans le désordre, les tensions commerciales réduisant encore l'appétit des investisseurs pour les actifs risqués. Le CAC 40 parisien a redressé la tête pour finir de justesse en territoire positif (+0,27% ) mais le Footsie britannique a cédé 0,08% et le Dax allemand a perdu 0,13%. /Photo prise le 6 août 2018/REUTERS/Régis Duvignau

Hésitants en début de séance, les indices de référence ont plongé dans le rouge à l’annonce que la Chine demanderait la semaine prochaine à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) l’autorisation d’imposer des sanctions aux Etats-Unis, dernier épisode en date dans l’affrontement commercial que se livrent les deux premières économies du monde.

Le CAC 40 parisien a redressé la tête pour finir de justesse en territoire positif (+0,27% à 5.283,79 points) mais le Footsie britannique a cédé 0,08% et le Dax allemand a perdu 0,13%.

Le FTSEurofirst 300 a abandonné 0,11% et le Stoxx 600 0,05%}, l’indice EuroStoxx 50 terminant pour sa part en très légère hausse (+0,07%).

“Les relations entre les Etats-Unis et la Chine ont pris un nouveau virage”, commente l’analyste David Madden (CMC Markets). “L’initiative de Pékin pourrait provoquer une réaction de Donald Trump et les investisseurs délaissent les actions”.

VALEURS

Les plus fortes baisses sectorielles sont pour l’automobile (-0,95%) et les ressources de base (-0,77%), deux compartiments sensibles aux tensions commerciales.

Dans ce contexte, les plus nets replis du CAC 40 sont Valeo (-4,88%) et Renault (-2,46%).

La plus forte hausse sectorielle en Europe est pour le compartiment du pétrole et du gaz (1,42%) dans le sillage de la hausse des cours du brut.

La progression la plus spectaculaire du Stoxx 600 est pour le spécialiste finlandais des articles de sport Amer Sport, qui a bondi de près de 19% après avoir confirmé l’intérêt du chinois Anta Sports Products pour un possible rachat.

En tête du SBF 120, GTT (+6,78%) a bénéficié de l’annonce d’une nouvelle commande pour des cuves de transport de gaz naturel liquéfié (GNL).

Juste derrière, Ubisoft (+4,25%) a profité quant à lui d’une recommandation d’achat de JPMorgan.

A WALL STREET

Les trois indices de référence de la Bourse de New York ont ouvert dans le rouge mais reprennent des couleurs pour évoluer en hausse timide à l’heure de la clôture en Europe.

LES INDICATEURS DU JOUR

Du côté des indicateurs macroéconomiques, la croissance salariale a dépassé les attentes sur les trois mois à fin juillet en Grande-Bretagne, les entreprises ayant du mal à recruter le personnel qu’il leur faut.

Aux Etats-Unis, les stocks des grossistes ont augmenté légèrement moins que prévu en juillet, avec une nouvelle baisse des stocks de voitures, mais cela ne devrait pas modifier les anticipations selon lesquelles la reconstitution des stocks aura un impact positif sur la croissance au troisième trimestre.

TAUX

Du côté des emprunts d’Etat, le rendement du Bund allemand à dix ans a pris près de trois points de base à 0,43%, son plus haut niveau depuis un mois, à deux jours de la réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE). Même mouvement du côté du taux des Treasuries à 10 ans qui grimpe à 2,97%.

CHANGES

Sur le marché des changes, le dollar progresse légèrement face à un panier de devises de référence dont l’euro, qui est repassé sous 1,16 dollar.

PÉTROLE

Les cours du pétrole évoluent en hausse d’environ 1,5%, toujours soutenus par la perspective d’une prochaine diminution de l’offre iranienne à cause des sanctions économiques américaines visant Téhéran.

ÉMERGENTS

Les tensions commerciales et la volatilité des devises pèsent encore sur les marchés émergents, dont l’indice MSCI abandonne 0,9%.

En Chine, l’indice SSE Composite de Shanghai a fini en baisse de 0,18%, au plus bas depuis le 28 janvier 2016.

Édité par Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below