September 11, 2018 / 11:31 AM / 10 days ago

Baisse en vue à Wall Street, les tensions commerciales persistent

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue mardi en repli à l’ouverture et les Bourses européennes s’enfoncent dans le rouge à mi-séance avec les tensions commerciales encore au coeur des préoccupations, des traders évoquant notamment la volonté de la Chine d’obtenir de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) le droit de sanctionner les Etats-Unis. Les contrats à terme sur les indices new-yorkais de référence signalent une ouverture de Wall Street en baisse de 0,2% à 0,4%. À Paris, le CAC 40 cède 0,22% à 5.258,12 vers 11h00 GMT. À Francfort, le Dax perd 0,44% et à Londres, le FTSE recule de 0,48%.

Les Bourses européennes s'enfoncent dans le rouge à mi-séance. Le CAC 40 cède 0,22% vers 11h00 GMT. Le Dax perd 0,44% et le FTSE recule de 0,48%. /Photo d'archives/REUTERS/Alex Domanski

L’indice paneuropéen FTSEurofirst 300 abandonne 0,29%, l’EuroStoxx 50 de la zone euro 0,37% et le Stoxx 600 0,27%.

Selon l’ordre du jour de l’OMC publié mardi, la Chine demandera la semaine prochaine à l’organisation l’autorisation d’imposer des sanctions aux Etats-Unis. L’initiative est une réponse à ce que Pékin qualifie de refus américain de se mettre en conformité avec un arrêt rendu dans le cadre d’un litige de 2013 ouvert par la Chine sur des droits antidumping mis en oeuvre par Washington.

“Ça en dit long sur les tensions actuelles entre les Etats-Unis et la Chine”, observe Andrea Tuéni, trader chez Saxo Banque.

Il remarque par ailleurs que le retournement à la baisse de l’EuroStoxx 50 et du Dax 30 a coïncidé avec le passage de l’indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong en territoire négatif, ce qui traduit selon lui les craintes persistantes sur l’évolution des marchés émergents.

“D’une manière générale, on reste très fragile et le maigre rebond observé hier ne permet pas de se rassurer”, indique Andrea Tuéni.

A L’AGENDA

Seule statistique américaine au menu du jour, les chiffres mensuels des stocks et ventes des grossistes (14h00 GMT) ont le plus souvent peu d’impact sur les marchés.

VALEURS EN EUROPE

Les plus fortes baisses sectorielles sont pour les ressources de base (-1%) et l’automobile (-0,89%), deux compartiments sensibles aux tensions commerciales.

Dans ce contexte, les deux plus fortes baisses du CAC 40 sont pour Valeo (-3,10%) et ArcelorMittal (-2,54%).

L’une des rares hausses sectorielles est pour le compartiment du pétrole et du gaz, qui prend 0,26% après les recommandations favorables de Berenberg sur Total (+0,50%), Repsol (+2,07%) et BP (-0,28%).

La plus forte hausse du Stoxx 600 est pour le spécialiste finlandais des articles de sport Amer Sport, qui bondit de plus de 25% après avoir confirmé l’intérêt du chinois Anta Sports Products pour un possible rachat.

En tête du SBF 120, GTT (+4,75%) bénéficie de l’annonce d’une nouvelle commande pour des cuves de transport de gaz naturel liquifié (GNL).

Juste derrière, Ubisoft (+4,41%) profite quant à lui d’une recommandation d’achat de JPMorgan, selon des traders.

TAUX

Le rendement du Bund allemand à dix ans prend deux points de base à 0,42%, son plus haut niveau depuis un mois, à deux jours de la réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE).

Le rendement de l’emprunt d’Etat italien se stabilise après son net repli des derniers jours, repassant au-dessus de 2,73%.

CHANGES

Le dollar progresse légèrement face à un panier de devises de référence dont l’euro, qui est repassé sous 1,16 dollar.

PÉTROLE

Les cours du pétrole évoluent hausse modérée, toujours soutenus par la perspective d’une prochaine diminution de l’offre iranienne à cause des sanctions économiques américaines visant Téhéran.

MÉTAUX

Les cours des métaux industriels se stabilisent, à l’exception notable de celui de l’aluminium, qui abandonne 0,46%.

ÉMERGENTS

Les tensions commerciales et la volatilité des devises pèsent encore sur les marchés émergents, dont l’indice MSCI abandonne 0,6%.

En Chine, l’indice SSE Composite de Shanghai a fini en baisse de 0,18%, au plus bas depuis le 28 janvier 2016.

Édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below