September 4, 2018 / 3:47 PM / 3 months ago

Haniel se dit ouvert à la vente de ses 25% dans Ceconomy

DUISBOURG, Allemagne (Reuters) - Haniel pourrait être ouvert à une offre pour sa participation de 25% dans le distributeur d’électronique grand public Ceconomy, a déclaré mardi le président du directoire de la société d’investissement allemande.

Haniel pourrait être ouvert à une offre pour sa participation de 25% dans Ceconomy, propriétaire de Media Markt. /Photo d'archives/REUTERS/Yves Herman

“Ceconomy est un investissement financier”, a dit Stephan Gemkow à des journalistes. “Si quelqu’un était intéressé et offrait un prix auquel vous ne pourriez résister, je serais partant pour n’importe lequel de nos investissements”, a-t-il ajouté.

Le mois dernier, Haniel a conclu un accord pour céder une participation de 7,3% dans le capital du distributeur Metro à EP Global Commerce, le groupe du milliardaire tchèque Daniel Kretinsky. Il lui a également consenti une option d’achat sur le solde de 15,2% qu’il détient dans le distributeur allemand. Le montant de l’opération n’a pas été dévoilé.

Ceconomy, dont Haniel détient 25%, a été introduit en Bourse l’année dernière après sa scission de Metro. Les cours de Bourse des deux groupes ont depuis fortement baissé, alors qu’Haniel espérait qu’une séparation doperait leur performance.

Ceconomy, par ailleurs premier actionnaire de Fnac Darty avec une participation de 24%, a déclaré la semaine dernière qu’il pourrait se joindre à Haniel pour vendre sa participation dans Metro à Daniel Kretinsky, alimentant ainsi les spéculations selon lesquelles ce dernier pourrait faire une offre sur la totalité de Metro et le sortir de la cote.

Le cours de l’action Metro a chuté en avril quand le groupe a abaissé ses prévisions pour l’exercice 2017-2018 en raison d’une performance médiocre de ses activités en Russie, ce qui a contraint Ceconomy à déprécier sa participation.

Metro, qui gère près de 300 magasins en Europe de l’Est, a dit ce mois-ci espérer enrayer la chute de ses activités en Russie en dépit d’une baisse de ses ventes et de son bénéfice trimestriels.

Daniel Kretinsky n’a eu aucun concurrent lors des négociations sur Metro, a indiqué Stephan Gemkow.

Des sources ont rapporté à Reuters que le conglomérat chinois Fosun discutait avec Ceconomy d’une éventuelle offre concernant sa participation dans Metro. Fosun a refusé de commenter ces informations.

Haniel est le principal actionnaire de Metro avec 22,5%. Ceconomy en détient environ 10%.

Stephan Gemkow a indiqué qu’il y avait eu des pourparlers avec Fosun il y a des années, mais qu’il n’y avait eu aucun contact entre les deux groupes lors des négociations avec Daniel Kretinsky.

Matthias Inverardi; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below