September 4, 2018 / 11:36 AM / 17 days ago

La présidence de l'UE demande une discussion sur les taux d'intérêt

BRUXELLES (Reuters) - La présidence autrichienne de l’Union européenne a demandé à ce que les ministres des Finances et banquiers centraux du bloc discutent de l’impact des hausses de taux d’intérêt lors de réunions prévues à Vienne à la fin de la semaine.

La présidence autrichienne de l'Union européenne a demandé à ce que les ministres des Finances et banquiers centraux du bloc discutent de l'impact des hausses de taux d'intérêt lors de réunions prévues à Vienne à la fin de la semaine. /Photo prise le 3 juillet 2018/REUTERS/Vincent Kessler

Dans une initiative qui pourrait être considérée comme étant un empiètement partiel sur les pouvoirs de la Banque centrale européenne (BCE), le gouvernement autrichien, qui occupe la présidence tournante de l’UE, veut mener des discussions sur “les implications pour la stabilité financière de hausses des taux d’intérêt”, selon un document auquel Reuters à eu accès.

L’Autriche posera la question aux ministres des Finances et banquiers centraux vendredi et samedi: “Etes-vous d’accord sur le fait qu’une normalisation des taux d’intérêt ne générera pas en elle-même des problèmes dans le secteur financier?”

L’institut de Francfort a annoncé en juin l’arrêt programmé de ses rachats nets d’actifs à la fin de l’année et a ouvert la porte à un relèvement de ses taux à partir de l’automne 2019, ce qui serait le premier depuis 2011.

Francesco Guarascio, avec Peter Maushagen, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below