August 31, 2018 / 2:40 PM / 23 days ago

Wall Street dans le désordre, Trump ravive les craintes sur le commerce

(Reuters) - La Bourse de New York a ouvert vendredi sur une note prudente avant un week-end de trois jours et après des informations montrant que Donald Trump reste prêt à durcir le ton face à la Chine et à l’Union européenne sur le front commercial.

La Bourse de New York a ouvert vendredi sur une note prudente avant un week-end de trois jours et après des informations montrant que Donald Trump reste prêt à durcir le ton face à la Chine et à l'Union européenne sur le front commercial. L'indice Dow Jones perd 12,46 points, soit 0,05%, à 25.974,46 points à 13h55 GMT. /Photo prise le 22 août 2018/REUTERS/Brendan McDermid

L’indice Dow Jones perd 12,46 points, soit 0,05%, à 25.974,46 points à 13h55 GMT. Le Standard & Poor’s 500, plus large, est inchangé à 2.901,18 points mais le Nasdaq Composite gagne 0,26% à 8.109,47 points, grâce entre autres à la hausse d’Apple (+1,38%).

Le président américain a fait savoir à son entourage qu’il était prêt à imposer des tarifs douaniers à 200 milliards de dollars (171 milliards d’euros) d’importations chinoises supplémentaires dès que la période de consultation publique pour cette mesure expirera la semaine prochaine, a rapporté l’agence Bloomberg.

La Maison blanche n’a pas souhaité faire de commentaire à ce sujet.

Donald Trump a par ailleurs estimé que la proposition de l’Union européenne (UE) de supprimer tous les droits de douane sur les importations automobiles, si Washington faisait de même, était insuffisante et il a menacé de quitter l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a prévenu que l’UE riposterait à tout nouveau durcissement de la politique commerciale américaine, qui constituerait selon lui une rupture du “cessez-le-feu” conclu en juillet.

Ford et General Motors cèdent 0,57%, Fiat Chrysler 1,16%.

L’intransigeance de Donald Trump pèse sur les Bourses européennes: le Stoxx 600 recule de 0,64%, le CAC 40 à Paris de 1,14% et le Dax allemand de 0,81%.

L’indice Stoxx européen du secteur automobile, particulièrement sensible à cette thématique, perd 1,26%.

Sur le marché des changes, l’euro se traite à 1,1637 dollar perdant 0,28%. Le billet vert, lui, prend 0,18% face à un panier de devises de référence.

Sur le marché obligataire, le rendement des bons du Trésor américain à dix ans perd 2,5 points de base, autour de 2,842%.

COCA-COLA RACHÈTE COSTA COFFEE, LE TITRE BAISSE

Aux valeurs américaines, Coca-Cola abandonne 0,23% après avoir annoncé le rachat de Costa Coffee, la deuxième chaîne de cafés au monde derrière Starbucks (+0,38%) au britannique Whitbread pour 5,1 milliards de dollars (4,37 milliards d’euros), dette comprise. A la Bourse de Londres, l’action Whitbread bondit de 16,29%, la plus forte hausse du Stoxx 600.

Le titre coté à Wall Street du fabricant canadien de tenues de yoga Lululemon grimpe de 15,46% après l’annonce d’un bénéfice du deuxième trimestre quasiment doublé en un an, une performance meilleure que prévu.

En baisse, le secteur de l’énergie perd 0,79%, le titre Chevron affichant un repli de 1,14%.

Le pétrole est orienté en légère baisse (-0,3%) en raison des craintes liées à la demande mondiale avec les perspectives d’intensification de la guerre commerciale.

Le Brent cède 0,37% autour de 77,5 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 0,4% à 69,97 dollars.

Les marchés financiers américains seront fermés lundi pour le “Labor Day”.

Édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below