August 30, 2018 / 10:03 AM / 3 months ago

CNP Assurances/La Poste: Une dérogation d'OPA sera demandée à l'Autorité des marchés financiers

PARIS (Reuters) - La Poste, appelée à prendre le contrôle de CNP Assurances, va demander à l’Autorité des marchés financiers (AMF) de lui accorder une dérogation pour ne pas lancer une OPA sur l’ensemble du capital de l’assureur français.

La Poste, appelée à prendre le contrôle de CNP Assurances, va demander à l'Autorité des marchés financiers (AMF) de lui accorder une dérogation pour ne pas lancer une OPA sur l'ensemble du capital de l'assureur français. /Photo prise le 28 mars 2018/REUTERS/Charles Platiau

Dans le cadre du rapprochement entre CNP Assurances et la Banque postale, officialisé ce jeudi par le gouvernement, le groupe postal public détiendra à l’issue de l’opération près de 60%.

En vertu de la réglementation boursière française, tout actionnaire détenant plus du tiers du capital d’une entreprise cotée en Bourse est tenu de lancer une OPA sur l’ensemble du capital. Mais l’AMF peut dans certains cas accorder des dérogations.

“Si la dérogation à l’OPA n’était pas accordée, nous prendrons les décisions qui seront nécessaires. On s’adaptera à ce moment-là”, a déclaré Eric Lombard, le directeur général de la Caisse des dépôts, lors d’une conférence de presse au Ministère de l’Economie.

Avec le mariage entre CNP Assurances et la Banque postale, La Poste va acquérir 42% du capital de l’assureur français, dont 41% en provenance de la CDC et 1% en provenance de l’Etat.

La valorisation de ces 42% est estimée à quelque six milliards d’euros.

Dans un second temps, une fois que les pactes qui unissent les actionnaires de la CNP seront arrivés à échéance fin 2019, La Poste, qui est actionnaire indirect de CNP via la holding Sopassure, récupérera une nouvelle participation directe de 20%, ce qui portera sa participation à plus de 60%.

De son côté, la banque mutualiste BPCE, maison mère de Natixis et actionnaire de Sopassure, détiendra également une participation directe de 16% dans CNP Assurances.

“Nous souhaitons que BPCE reste associé au développement de CNP Assurances”, a souligné Eric Lombard.

Le groupe BPCE, qui distribue des contrats d’assurances de la CNP dans ses réseaux, considère sa participation dans CNP Assurances comme étant financière, laissant ainsi ouverte la possibilité d’un désengagement.

Matthieu Protard, édité par

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below