August 29, 2018 / 10:15 AM / 22 days ago

Sodiaal s'engage dans le rachat de l'usine bretonne du chinois Synutra

RENNES (Reuters) - La coopérative laitière Sodiaal a annoncé mercredi être en discussion avec le chinois Synutra en vue d’un rachat partiel de l’usine de poudre de lait infantile de Carhaix (Finistère).

La coopérative laitière Sodiaal a annoncé mercredi être en discussion avec le chinois Synutra en vue d'un rachat partiel de l'usine de poudre de lait infantile de Carhaix (Finistère). /Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Mahé

“Cette acquisition éventuelle lui permettrait d’accélérer son développement sur le marché porteur du lait infantile, en Chine et sur d’autres marchés mondiaux”, indique Sodiaal dans un communiqué.

Les discussions, qui concernent les principales étapes de fabrication du lait infantile, auraient également été engagées en raison des difficultés rencontrées par Synutra pour honorer ses engagements et commercialiser en Chine les volumes de poudre de lait initialement prévus.

Selon l’accord initial conclu entre Synutra et Sodiaal - première coopérative laitière française et troisième en Europe avec quelque 4,7 milliards de lait collectés chaque année -, celle-ci devait fournir 288 millions de litres de lait à l’usine de Carhaix, produits par 700 éleveurs.

Les livraisons de lait à l’usine en activité depuis 2016 ont été toutefois diminuées de moitié depuis environ un an.

La semaine dernière, le quotidien Ouest-France a fait état de la visite de deux huissiers dans l’usine de Carhaix, à la suite de retards de paiement auprès de ses fournisseurs.

Ces impayés, dont serait victime Sodiaal, pourraient peser dans les négociations en cours.

Les difficultés de Synutra ont par ailleurs entraîné début août l’arrêt de la production de briquettes de lait infantile liquide dans la nouvelle usine construite en 2017 par la coopérative des Maîtres laitiers du Cotentin à Méautis (Manche), a confirmé à Reuters un porte-parole de la coopérative.

Les Maîtres laitiers du Cotentin avaient investi 114 millions d’euros dans le site, à la suite d’un accord prévoyant la production de 690 millions de briquettes de 20 centilitres de lait par an sur le marché chinois.

L’usine de Carhaix, une des plus grandes unités de production de poudre de lait au monde selon ses dirigeants, emploie près de 350 personnes et a demandé un investissement de 170 millions d’Euros pour une capacité de production de 120.000 tonnes de poudre de lait par an.

Pierre-Henri Allain, édité par Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below