August 28, 2018 / 7:55 PM / 3 months ago

Yum China a rejeté une offre de Hillhouse Capital

Yum China, qui exploite les restaurants KFC, Pizza Hut et Taco Bell en Chine, a rejeté une offre d'achat présentée par un consortium d'investisseurs qui valorisait la société à plus de 17 milliards de dollars. /Photo d'archives/REUTERS/Kim Kyung-Hoon

(Reuters) - Yum China, qui exploite les restaurants KFC, Pizza Hut et Taco Bell en Chine, a rejeté une offre d’achat présentée par un consortium d’investisseurs qui valorisait la société à plus de 17 milliards de dollars (14,5 milliards d’euros), rapporte mardi le Wall Street Journal.

Le consortium, mené par la société chinoise d’investissement Hillhouse Capital Group et comprenant également KKR & Co et Baring Private Equity Asia, proposait 46 dollars par action, selon le quotidien qui cite une source proche du dossier.

L’action Yum China gagnait 6,2% à 38,02 dollars à Wall Street à la suite de cette information.

Aucun commentaire n’a pu être obtenu dans l’immédiat auprès des différentes parties concernées.

Reuters avait rapporté le 14 août que Hillhouse Capital comptait prendre la tête d’un consortium pour acheter Yum China, qui a été scindé en 2016 de sa maison mère Yum Brands.

A la clôture de lundi, Yum China affichait une capitalisation de 13,75 milliards de dollars.

Uday Sampath à Bangalore, Bertrand Boucey et Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below