August 28, 2018 / 5:34 PM / 25 days ago

Maersk Drilling confiant sur sa capacité à rester indépendant

STAVANGER, Norvège (Reuters) - Maersk Drilling, la filiale de forage en mer du groupe danois A.P. Moller-Maersk, aura les moyens de faire face à la concurrence après son introduction en Bourse prévue pour l’an prochain, a déclaré mardi son directeur général.

A.P. Moller-Maersk a dit le 17 août qu’il se séparerait de sa filiale et l’introduirait à la Bourse de Copenhague en 2019, une opération qui s’inscrit dans le cadre de son recentrage sur les activités de transport et de logistique.

“Nous serons l’un des acteurs du secteur les plus solides en termes de bilan et en termes de carnets de commandes”, a dit Joern Madsen à Reuters en marge d’une conférence sur l’énergie.

Maersk Drilling compte BP, Aker BP, Equinor et Total parmi ses principaux clients.

Avant d’annoncer son intention de l’introduire en Bourse, A.P. Moller-Maersk avait cherché un acquéreur pour sa filiale dont les principaux concurrents sont Transocean, Seadrill et Odjfell Drilling.

Le conglomérat n’a pas donné de prix pour sa division de forage mais des analystes l’avaient valorisée à environ 4,8 milliards de dollars (4,10 milliards d’euros).

Maersk Drilling a fait état d’une hausse de 2% de son bénéfice avant intérêts, taxes, dépréciations et amortissements (Ebitda) au deuxième trimestre à 159 millions de dollars pour un chiffre d’affaires en hausse de 5% à 336 millions de dollars.

Nerijus Adomaitis, Marc Joanny pour le service français, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below