August 24, 2018 / 7:24 AM / 2 months ago

France: Nouvelle baisse des créations d'entreprises en juillet

PARIS (Reuters) - Le nombre de créations d’entreprises en France a reculé en juillet pour le deuxième mois consécutif, accusant une baisse de 3,3% sur un mois pour s’établir à 56.577, selon les données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables publiées vendredi par l’Insee.

Le nombre de créations d'entreprises en France a reculé en juillet pour le deuxième mois consécutif, accusant une baisse de 3,3% sur un mois, selon les données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables publiées vendredi par l'Insee. /Photo prise le 15 juillet 2018/REUTERS/Charles Platiau

La baisse du mois de juin, initialement annoncé à -0,6%, s’est finalement avérée plus marquée et a atteint 1,1%.

Le reflux du mois de juillet s’est manifesté à la fois pour les créations d’entreprises classiques, avec un nombre de créations en recul de 3,9%, et pour les immatriculations de micro-entrepreneurs (ex-auto-entrepreneurs), qui ont diminué de 2,5%.

Sur trois mois à fin juillet, en données brutes, le nombre cumulé de créations d’entreprises s’inscrit cependant en nette progression par rapport à la même période un an plus tôt, avec un bond de 20,3%.

La hausse se manifeste dans toutes les catégories mais concerne surtout les immatriculations de micro-entrepreneurs (+31,3%) et les créations d’entreprises individuelles classiques, hors micro-entrepreneurs (+29,2%), la progression étant nettement plus mesurée pour les créations de sociétés (+1,7%).

Selon l’Insee, le secteur “transports et entreposage” reste celui qui contribue le plus à l’amélioration générale, avec une augmentation correspondant à 8.300 créations supplémentaires, soit une contribution de 5,9 point.

Sur un an, en données brutes, le nombre cumulé d’entreprises créées affiche en juillet une hausse de 16,3%, soit un rythme supérieur à celui de 15,6% constaté en juin.

Là encore, la progression est particulièrement franche pour les immatriculations de micro-entrepreneurs (+25,2%) et les créations d’entreprises individuelles classiques (+21,2%) mais elle reste bien plus limitée pour les créations de sociétés (+2,2%).

Le mois dernier, la proportion de micro-entrepreneurs au sein de l’ensemble des créations d’entreprises enregistrées au cours des douze mois précédents a progressé pour le neuvième mois consécutif pour s’établir à 43,0%, contre 42,8% sur les douze mois à fin juin.

Myriam Rivet, édité par Emmanuel Jarry

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below