August 23, 2018 / 8:06 AM / a month ago

Calme plat sur les Bourses malgré les hostilités commerciales

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent sans grand changement jeudi dans les premiers échanges, les investisseurs accueillant calmement la décision des Etats-Unis et de la Chine de mettre en place de nouveaux droits de douane..

Les Bourses européennes évoluent sans grand changement jeudi dans les premiers échanges. Le CAC 40 prend 0,05% vers 07h40 GMT, le Dax cède 0,03% et le FTSE grappille 0,02%. /Photo prise le 6 août 2018/REUTERS/Regis Duvignau

La reprise des hostilités commerciales entre les deux premières puissances économiques mondiales étaient attendue et ne provoque pas de panique chez les investisseurs.

À Paris, l’indice CAC 40 prend 0,05% à 5.423,2 points vers 07h40 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,03% et à Londres, le FTSE grappille 0,02%.

L’indice EuroStoxx 50 de la zone euro progresse de 0,12%, le FTSEurofirst 300 de 0,17% et le Stoxx 600 de 0,18%.

L’administration américaine des douanes et de la protection des frontières indique sur son site internet que de nouveaux droits à 25% sont entrés en vigueur jeudi à 00h01 (0401 GMT) et que 279 catégories de produits importés de Chine sont concernés.

La Chine a fait savoir parallèlement qu’elle appliquerait ses propres tarifs sur une liste de 16 milliards de dollars d’importations en provenance des Etats-Unis et qu’elle allait saisir l’Organisation mondiale du Commerce (OMC).

Les nouvelles mesures portent à 50 milliards de dollars la valeur des importations de chacun des deux pays soumises à de nouveaux droits de douane depuis début de juillet. De nouvelles taxations sont en préparation.

La guerre commerciale est un risque pour la croissance mondiale, avec des marchés émergents qui souffrent déjà de la hausse des prix du pétrole et du durcissement des conditions financières, fait valoir Moody’s.

“Les pays émergents demeurent vulnérables aux sorties de capitaux associées au resserrement de la liquidité globale au moment où les banques centrales des pays développées renoncent à leurs mesures d’assouplissement quantitatif”, lit-on dans une note de l’agence de notation. “L’escalade des tensions commerciales augmente l’incertitude générale”.

LES BOURSES CHINOISES SEREINES

Autre signe de la sérénité des marchés face à ces annonces, la Bourse de Shanghaï s’est retournée en fin de séance pour finir en hausse de 0,37%.

La Bourse de Tokyo a terminé elle aussi en légère hausse, un repli du yen face au dollar favorisant les valeurs exportatrices, à l’exception notable du secteur automobile, pénalisé dans le sillage de l’avertissement sur ses prévisions lancé mercredi par l’allemand Continental.

L’action Continental cède encore 2,5% jeudi à la Bourse de Francfort après avoir chuté la veille de plus de 13%.

A Dublin, l’action Ryanair prend autour de 5% après l’annonce d’un accord dans le conflit qui oppose la compagnie à bas coûts à ses pilotes.

En Europe, les investisseurs prennent connaissance des résultats des enquêtes mensuelles sur l’activité du secteur privé (PMI) dans les économies de la zone euro, supérieurs aux attentes pour le mois d’août aussi bien en Allemagne qu’en France en version préliminaire.

Wall Street a terminé mercredi sur une note indécise avec un léger repli pour le S&P 500, qui n’en a pas moins inscrit la plus longue séquence haussière de son histoire.

Les intervenants de marché n’ont guère été perturbés par la publication des “minutes” de la Réserve fédérale, qui suggèrent que la banque centrale américaine ne devrait pas tarder à relever une nouvelle fois ses taux d’intérêt et témoignent de son inquiétude face aux tensions commerciales.

Les investisseurs se demandent par ailleurs quelles pourraient être les conséquences pour le président américain Donald Trump des démêlés judiciaires de deux de ses anciens conseillers, Michael Cohen et Paul Manafort.

Ces inquiétudes se traduisent par un repli des rendements des emprunts d’Etat, celui du 10 ans américain étant repassé sous 2,82%. Le dollar a baissé dans un premier temps face à un panier de référence mais reprend un peu de terrain.

Édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below