August 21, 2018 / 1:53 PM / 3 months ago

Wall Street monte un peu, Trump pèse sur le dollar

PARIS (Reuters) - Wall Street évolue en hausse modérée mardi en début de séance tandis que le dollar grimpe après les critiques de Donald Trump contre la politique monétaire américaine.

Wall Street évolue en hausse modérée mardi en début de séance. L'indice Dow Jones gagne 0,19%. /Photo prise le 16 août 2018/REUTERS/Lucas Jackson

Les investisseurs américains font preuve d’une certaine prudence dans l’attente d’indices sur l’évolution des discussions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, deux jours de pourparlers prévus à Washington mercredi et jeudi.

L’indice Dow Jones gagne 49,61 points, soit 0,19%, à 25.808,30 points quelques minutes après l’ouverture.

Le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,26% à 2.864,55 points et le Nasdaq Composite prend 0,37% à 7.850,17 points.

Sur le marché des changes, le dollar abandonne 0,34% face à un panier de devises de référence après les déclarations du président américain sur la politique de taux d’intérêt de la Réserve fédérale.

Dans un entretien à Reuters, Donald Trump a en effet dit n’être “pas emballé” par la politique de hausse des taux d’intérêt suivie par le président de la Réserve fédérale Jerome Powell, jugeant que la Fed devrait soutenir davantage l’économie américaine. Et il a de nouveau accusé la Chine et l’Union européenne de manipuler leur monnaie.

Ces propos, qui pourraient compliquer la poursuite de la hausse des taux de la Fed, ont fait baisser le dollar avant même la clôture de Wall Street lundi.

L’euro s’apprécie de son côté de 0,3% à 1,1518 dollar après un pic à 1,1543, son plus haut niveau depuis le 9 août.

LA POLITIQUE MONÉTAIRE REVIENT À LA UNE

Cet accès de faiblesse du dollar intervient à la veille de la publication du compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Fed et surtout trois jours avant un discours très attendu du président de l’institution, Jerome Powell, vendredi au symposium de Jackson Hole.

Aux valeurs à Wall Street, Apple prend 0,4% à 216 dollars dans les premiers échanges après un relèvement d’objectif de cours de Bank of America Merrill Lynch à 250 dollars contre 230 dollars jusqu’à présent.

A la baisse, Kohls perd 1,88% après l’annonce par le groupe de grands magasins de prévisions inférieures au consensus.

Les Bourses européennes sont en hausse à l’heure de l’ouverture à New York, la bonne performance des secteurs défensifs soutenant les indices à la veille de la reprise des discussions entre Pékin et Washington sur le commerce.

Le CAC 40 parisien prend 0,87% et le Dax allemand gagne 0,77% tandis que le FTSE londonien est à l’équilibre, pénalisé par les valeurs minières après l’annonce par BHP Billiton que la réduction promise de ses coûts pourrait être plus lente que prévu initialement.

Édité par Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below