August 19, 2018 / 3:29 PM / 4 months ago

BMW envisagera de se renforcer dans sa JV chinoise

BMW étudiera avec attention la possibilité de renforcer sa participation dans sa société commune chinoise, a rapporté dimanche l'agence de presse officielle Chine nouvelle, citant des propos d'un dirigeant du groupe allemand. /Photo prise le 29 mars 2018/REUTERS/Shannon Stapleton

PÉKIN (Reuters) - BMW étudiera avec attention la possibilité de renforcer sa participation dans sa société commune chinoise, a rapporté dimanche l’agence de presse officielle Chine nouvelle, citant des propos d’un dirigeant du groupe allemand.

La possibilité de renforcer sa participation chinoise a été ouverte par l’annonce en avril par la Commission nationale du développement et des réformes (NDRC) de la suppression des seuils de participation au capital des constructeurs de véhicules commerciaux en 2020 et de voitures passagers en 2022.

“Pour nous, il s’agit clairement d’un débat important et cela doit être fait avec attention. Nous avançons prudemment et avec sérieux”, selon les propos de Thomas Becker, vice-président des affaires gouvernementales chez BMW, rapportés par l’agence, en réponse à la question de savoir si la société porterait sa part dans BMW Brilliance Automotive de 50% à au moins 75%.

BMW et son partenaire dans la société commune basée à Shenyang, Brilliance Automotive Group, ont accepté début juillet de développer la capacité des deux sites de cette société à 520.000 véhicules de la marque BMW au total en 2019.

Tom Daly, Juliette Rouillon pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below