June 7, 2018 / 8:24 AM / 5 months ago

Les commandes à l'industrie allemande encore moroses en avril

BERLIN (Reuters) - Les commandes à l’industrie en Allemagne ont accusé un recul inattendu en avril, le quatrième d’affilée, les risques de guerre commerciale ayant amené les entreprises à réduire leurs projets d’investissement.

Les commandes à l'industrie en Allemagne ont accusé un recul inattendu en avril, le quatrième d'affilée. Leur baisse sur un mois a atteint 2,5%, selon les données publiées jeudi par Destatis. /Photo prise le 31 mai 2018/REUTERS/Axel Schmidt

La baisse des commandes sur un mois a atteint 2,5% après une diminution de 1,1% (-0,9% en première estimation) en mars, selon les données publiées jeudi par Destatis, l’office fédéral de la statistique, qui renforcent la perspective d’un ralentissement de l’activité industrielle de la première économie d’Europe dans les mois à venir.

Les économistes interrogés par Reuters tablaient au contraire sur un rebond en avril, de 0,8% selon leur estimation moyenne.

C’est la première fois depuis la crise financière de 2008 que les commandes à l’industrie allemande reculent pendant quatre mois d’affilée.

Thomas Gitzel, économiste chez VP Bank, attribue la montée des incertitudes à la décision en mars du président américain Donald Trump d’imposer des droits de douane sur les importations d’acier et d’aluminium.

“Cela a probablement déstabilisé les entreprises de la zone euro et a ralenti la demande de biens d’équipement”, explique-t-il.

Donald Trump a également demandé le mois dernier à son secrétaire au Commerce d’ouvrir une enquête sur les importations de voitures, de camions et de pièces détachées aux Etats-Unis, estimant que celles-ci pourraient avoir pénalisé l’industrie automobile américaine.

Cette initiative est susceptible de déboucher sur l’imposition de droits de douane allant jusqu’à 25% pour des motifs de “sécurité nationale”, un argument déjà utilisé dans le contentieux sur l’acier et l’aluminium.

Une telle taxe affecterait particulièrement l’industrie automobile allemande.

Destatis a imputé la baisse des commandes à l’industrie à la faiblesse de la demande intérieure et aussi à une baisse des commandes de la part de certains clients de la zone euro.

Les commandes des clients allemands ont baissé de 4,8% et celles en provenance de l’extérieur de 0,8%.

Une répartition par secteur montre que la demande de biens d’équipement et de biens de consommation a diminué tandis que celle des biens intermédiaires a évolué en sens inverse.

PERTE DE DYNAMISME

Sophia Krietenbrink, économiste à la fédération allemande DIHK des chambres de commerce et d’industrie, voit dans cette statistique une probable perte de dynamisme économique malgré des commandes en souffrance qui restent à des niveaux élevés.

“Les conflits commerciaux, en particulier, provoquent une incertitude considérable à l’extérieur”, a-t-elle souligné.

La publication de cette statistique décevante survient après une série de données économiques solides comme les ventes au détail qui ont connu un bond plus important que prévu en avril, le taux de chômage qui a touché un creux en mai et le moral des investisseurs qui est resté stable malgré la menace d’une guerre commerciale.

La fédération VDMA de l’industrie a annoncé mercredi que les commandes d’ingénierie avaient bondi de 12% en avril sur un an, soutenues par la demande intérieure qui a contrebalancé la baisse des contrats en provenance du reste de la zone euro.

L’économie allemande a progressé de 0,3% sur les trois premiers mois de l’année, après une croissance de 0,6% au quatrième trimestre 2017.

Les économistes prévoyaient jusqu’à présent une accélération à 0,5% au deuxième trimestre mais Ralph Solveen, chez Commerzbank, estime que la statistique des commandes laisse entrevoir un rythme de croissance seulement modéré pour la période avril-juin.

Pour l’ensemble de 2018, le gouvernement table sur une croissance de 2,3%.

Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below