May 31, 2018 / 5:38 PM / 6 months ago

Les patrons satisfaits des réformes, attendent davantage

La majorité des dirigeants d'entreprises dressent un bilan positif des réformes économiques engagées depuis un an en France mais ils attendent de l'exécutif qu'ils poursuivent les efforts pour redresser leur compétitivité, selon les résultats d'une enquête réalisée par Ifop pour Consult'in France. /Photo d'archives/REUTERS/Gonzalo Fuentes

PARIS (Reuters) - La majorité des dirigeants d’entreprises dressent un bilan positif des réformes économiques engagées depuis un an en France mais ils attendent de l’exécutif qu’ils poursuivent les efforts pour redresser leur compétitivité, selon les résultats d’une enquête réalisée par Ifop pour Consult’in France.

Plus des trois quarts des dirigeants interrogés considèrent favorablement les mesures engagées au cours de la première année du quinquennat d’Emmanuel Macron pour l’emploi, la croissance et l’investissement.

Les dirigeants estiment également que la compétitivité a cessé de se détériorer, souligne dans un communiqué Consult’in France, l’organisation représentative de la filière de conseil en stratégie et en management, qui fédère environ 90 cabinets.

La proportion de dirigeants estimant que la compétitivité des entreprises de leur secteur s’est détériorée dans les douze mois précédents est ainsi passée de 36% en 2016 à 15% cette année.

Dans le même temps, la part de ceux faisant étant d’une amélioration de la compétitivité dans leur secteur est restée stable (24%) mais la proportion de dirigeants jugeant qu’elle s’est maintenue au même niveau a bondi de 40% en 2016 à 61% cette année.

“Beaucoup de choses ont été lancées (mais) on est au milieu du gué (et) il reste encore beaucoup à faire”, a souligné Olivier Marchal, vice-président de Consult’in France et président de Bain & Cie France, lors d’une conférence de presse.

“Il y a surtout une urgence à continuer”, a-t-il insisté en évoquant la perspective d’un changement potentiel de conjoncture sous l’effet des tensions commerciales internationales croissantes et de la dissipation progressive de l’”alignement des planètes” (pétrole, euro, taux) depuis plusieurs mois.

Ce sondage a été réalisé par téléphone en avril 2018 auprès d’un échantillon représentatif de 300 dirigeants et membres de comités exécutifs de 76 grandes entreprises, 120 PME et 104 start-up.

Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below