May 31, 2018 / 4:28 PM / 3 months ago

Commerce: L'UE promet de riposter à Washington et saisit l'OMC

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne a promis jeudi de répliquer à la décision américaine d’imposer des droits de douane sur l’acier et l’aluminium importés aux Etats-Unis en provenance de l’Union européenne.

La Commission européenne a promis jeudi de répliquer à la décision américaine d'imposer des droits de douane sur l'acier et l'aluminium importés aux Etats-Unis en provenance de l'Union européenne. /Photo prise le 22 mai 2018/REUTERS/Yves Herman

Outre ces mesures de rétorsion, l’UE va saisir l’Organisation mondiale du Commerce (OMC).

“C’est un mauvais jour pour le commerce mondial”, a déclaré le président de la Commission, Jean-Claude Juncker, lors d’un discours à Bruxelles. “Nous allons donc immédiatement engager une procédure devant l’OMC et annoncerons dans les prochaines heures des contre-mesures.”

“Il est totalement inacceptable qu’un pays impose des mesures unilatérales en matière de commerce mondial”, a-t-il ajouté.

Pour le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas, “notre réponse à ‘l’Amérique d’abord’ ne peut être que: ‘L’Europe unie’.”

“Nous ne pouvons pas comprendre cette décision (...) et nous la rejetons”, a ajouté le chef de la diplomatie allemande.

Le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, a annoncé jeudi que les Etats-Unis allaient instaurer à compter de vendredi des droits de douane sur l’acier et l’aluminium européens.

L’UE avait bénéficié d’une exemption temporaire sur ces droits de douane annoncés en mars par le président américain Donald Trump mais Wilbur Ross a estimé que les négociations commerciales avec l’UE n’avaient pas suffisamment progressé depuis pour justifier une prolongation de cette dérogation au-delà du 1er juin.

La commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström, a dénoncé l’attitude des Etats-Unis.

“Les Etats-Unis ont cherché à utiliser la menace de restrictions commerciales comme levier pour obtenir des concessions de la part de l’UE. Ce n’est pas la manière que nous avons de faire des affaires, et certainement pas entre partenaires, amis et alliés de longue date”, a-t-elle dit.

Robert-Jan Bartunek et Alastair Macdonald; Jean-Stéphane Brosse et Bertrand Boucey pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below