May 30, 2018 / 2:56 PM / 4 months ago

Vinci dément des discussions sur l'indemnité liée à NDDL

PARIS (Reuters) - Vinci a démenti mercredi des informations de Challenges selon lesquelles l’Etat discutait avec lui d’une indemnité limitée à quelques dizaines de millions d’euros après l’abandon du projet d’aéroport de Notre-Dame-Des-Landes.

Vinci a démenti mercredi des informations de Challenges selon lesquelles l'Etat discutait avec lui d'une indemnité limitée à quelques dizaines de millions d'euros après l'abandon du projet d'aéroport de Notre-Dame-Des-Landes. /Photo prise le 8 février 2018/REUTERS/Philippe Wojazer

“Selon nos informations, la jauge serait d’une vingtaine de millions, alors que des chiffres à plus de 500 millions circulent”, a rapporté le magazine.

Un porte-parole de Vinci a déclaré qu’il était “faux que de tels montants soient aujourd’hui discutés entre l’Etat et le concessionnaire” et il a précisé qu’”aucune discussion financière” n’avait été engagée.

Selon le magazine, le gouvernement s’appuie pour ce chiffrage sur un avis que le Conseil d’Etat lui a rendu fin avril et dont l’existence a été révélée par Presse Océan.

“Cette étude juridique fouillée, actée en séance plénière, écarte l’évaluation sur d’éventuels bénéfices futurs”, ajoute Challenge sans donner plus de détails.

Jean-Michel Bélot, avec Pascale Denis, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below